Live News

Maurice classé comme juridiction à haut risque : les conséquences sur les investissements indiens

Maurice a récemment été ajouté à la liste des juridictions à haut risque, au même titre que les îles Caïman, Chypre, la Chine et les Emirats Arabes Unis. Cela pourrait avoir des conséquences sur l’investissement, affirme un article paru dans la presse indienne. 
Selon le journal Standard Business, les investisseurs indiens qui ne résident pas en Inde ne seront plus en mesure d’investir dans des fonds mauriciens d’après les nouveaux règlements. 

L'article ajoute que ces investisseurs devront privilégier les transactions avec Singapour et les fonds offshore provenant des pays où la juridiction est à haut risque seront donc déplacés vers Singapour. Standard Business est d'avis que les Singapouriens ont la capacité de gérer un centre financier. 
Les entités possédant 10 % ou plus dans des fonds provenant des juridictions à haut risque seront considérés comme Beneficial Owner, soit propriétaire bénéficiaire. Les fonds émanant de ces pays, incluant Maurice, devront se plier aux exigences concernant la connaissance des clients. Les investisseurs devront ainsi donner des détails sur leurs finances et ils devront également fournir des preuves de leur identité. 

L'article précise que des investisseurs indiens basés à Maurice, qui sont pour la plupart des managers, ont déjà entrepris des démarches pour restituer leurs licences. 
L’article indique également que Singapour demeure une destination privilégiée pour ce genre d’investissement car elle projette une image stable en ce qui concerne la gestion des fonds.