Actualités

MauBank : la Banque de France disculpe Anoop Nilamber

MauBank

Anoop Nilamber ne fait face à aucune interdiction bancaire, ni de charge d’émission de chèques sans provision. C’est ce qu’a fait comprendre la Banque de France à celui qui avait été nommé au poste de Chief Executive Officer (CEO) de la MauBank. Il avait fait une demande de droit d’accès auprès de la Banque de France pour des informations portant sur son historique bancaire.

Selon nos informations, la Banque de France a informé le CEO in waiting de la MauBank qu’il n’existe aucune information recensée dans le Fichier Central de Chèques concernant les charges suivantes :

  • Incident de paiement sur chèques pour défaut ou insuffisance de provision…
  • Interdiction judiciaire d’émettre des chèques…
  • Retrait de carte bancaire pour usage abusif…

Autre clearance obtenu par Anoop Nilamber est qu’il ne figure pas dans le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP), soit qu’il n’a pas eu d’incidents de paiement caractérisés qui ont été déclarés au FICP, ni d’informations relatives au traitement des situations de surendettement.

Après avoir obtenu ces preuves, Anoop Nilamber les a soumises au conseil d’administration de la MauBank qui les a par la suite communiquées à la Banque centrale. Avec ce développement, il nous revient qu’Anoop Nilamber pourrait prendre son poste de CEO de la MauBank incessamment.

Nous avons en plusieurs occasions tenté d’obtenir une version des faits de la Banque centrale, vainement. Au niveau du bureau du Premier ministre, on laisse toutefois entendre qu’il ne devrait plus avoir d’obstacles pour qu’Anoop Nilamber accède au poste de CEO.

Jouer Mega Millions