Live News

Matériaux de Construction - dos au mur, les «contracteurs» réclament un contrôle des prix 

À fin janvier, certains n’ont toujours pas décroché un premier contrat.

Face à la hausse continue des prix des matériaux de construction, les petits entrepreneurs craignent pour leur survie. Ils demandent au gouvernement d’agir.

C’est une question de survie. Face à la flambée des prix des matériaux de construction, les petits entrepreneurs réclament l’intervention du gouvernement. Une intervention qui prendrait la forme d’un mécanisme de contrôle des prix. 

« L’avenir paraît sombre. » Gérard Uckoor, le président de l’Association of small contractors, ne cache pas son inquiétude pour l’avenir des petits entrepreneurs. Avec la hausse constante des prix, plusieurs projets de construction ont été gélés. « On approche la fin de janvier et je n’ai encore obtenu aucun nouveau contrat », confie-t-il.  

Il explique qu’avec la hausse constante des prix des matériaux de construction, des familles de la classe moyenne pensent à deux fois avant de se lancer dans un projet de construction. « Si cette situation perdure, plusieurs petits entrepreneurs pourraient se retrouver sans emploi », craint-il.
Gérard Uckhoor lance de ce fait un appel au gouvernement pour l’imposition d’un contrôle des prix sur les matériaux de construction. Il réclame également des sanctions sévères contre les quincailleries qui ne respectent pas les prix en vigueur. « Cela pourrait relancer le secteur de la construction. Si les prix sont contrôlés, les gens pourront en toute confiance contracter un emprunt bancaire pour la construction de leur maison », souligne-t-il. 

Même son de cloche du côté de l’entrepreneur Kursley Hélène. Les hausses successives des prix des matériaux ne cessent de plomber les projets de constructuon. « Pour maintenir l’entreprise à flot, on préfere travailler et ne pas augmenter nos prix. Ce qui ronge nos profits », dit-il. 

Et ce n’est pas tout. Les petits « contracteurs » sont aussi confrontés à d’autres problèmes. « Face à la montée du coût de la vie, nos travailleurs réclament une hausse de leur salaire et si on ne les augmente pas, c’est sûr qu’ils iront travailler ailleurs. » 

La hausse des prix de l’essence et du diesel a davantage compliqué la situation financière des petits entrepreneurs. Les camionneurs qui assurent la livraison de leurs matériaux de construction ayant eux aussi augmenté leurs prix. Autant de raisons qui font que Kursley Hélène souhaite que le gouvernement impose un contrôle afin de stabiliser les prix des matériaux de construction. « L’emploi de milliers de personnes en dépend. » 

Les prix des matériaux en constante hausse

Selon Statistics Mauritius, durant le quatrième trimestre de 2021, l’indice des prix de la construction a accusé une hausse de 3,4 %. Durant cette période, les prix des matériaux de construction ont augmenté de 4,6 %. 

Octobre 2021 Novembre 2021 Décembre 2021
Béton pré mélangé (+ 1,3 %) Remplissage (+ 2,8 %) Barres de fer (+ 0,8 %)
Bois (+ 2,3 %) Agrégats (+ 3 %) Carrelage et granit (+ 1,2 %)
Ouvertures en aluminium (+ 3,2 %) Blocs (+ 4,1 %) Revêtement de sols stratifiés (+ 4,1 %)
Carrelage et granit (+ 9,8 %) Barres de fer (+ 0,4 %) Plomberie (+ 1 %)
Revêtement de sols stratifiés (+ 2,9 %) Charpente en bois (+ 4,8 %) Installations électriques (+ 2,4 %)
Plomberie (+ 2,4 %) Bois (+ 1,8 %)  
Installations sanitaires (+ 4,7 %)  Carrelage et granit (+ 6,6 %)  
Installations électriques (+ 4 %)  Revêtement de sols stratifiés (+ 4,6 %)   
  Plomberie (+ 1,9 %)  

 

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !