People

Martine Habermeyer : la mode à la «Capri Style»

Martine Habermeyer À 26 ans, Martine Habermeyer a lancé sa marque de prêt-à-porter pour les « maman-on-the-go ».

Martine Habermeyer surfe sur la vague du succès depuis le lancement de sa marque The Capri Style. C’est une femme active, une maman dans le vent, mais surtout, à l’affût des dernières tendances. La créatrice de 26 ans, qui a imaginé une marque pour les « mum-on-the-go », revient sur son parcours.

«J’ai toujours aimé la mode, mais je ne m’y suis jamais conformée. Je crée ma mode. » Cette phrase en dit long sur cette créatrice qui vient de se lancer. Grâce à Martine Harbermeyer et à sa marque The Capri Style, les mamans ont aussi droit à leur ligne de vêtements.

élégante en toutes circonstances, c’est de sa grand-mère qu’elle tient son amour pour la mode. « Ma grand-mère était couturière et m’a appris les bases. Elle s’habillait toujours avec beaucoup de goût. C’est d’ailleurs d’elle que je tiens mon sens de la mode. Petite déjà, je me souviens que j’essayais de customiser les vêtements. J’avais, par exemple, recousu un tissu mauve sur un pantalon blanc. » Elle confie avoir toujours admiré les femmes qui aiment s’habiller. « Pour moi, il n’y a pas d’occasion pour être élégante. »

Ses débuts

Ce petit bout de femme fait ses débuts dans un magazine de mode local comme journaliste pendant deux ans. L’expérience riche en rencontres fortuites l’a confortée dans son choix de carrière. « C’est durant ces années que j’ai côtoyé les designers mauriciens et internationaux. J’ai appris les “in and outs” et les dernières tendances. »

Lorsqu’elle fait la rencontre de son mari, Andreas Habermeyer, producteur allemand et directeur de film, Martine se laisse embarquer dans le monde du cinéma. « J’ai été coordinatrice locale pour Serenity pendant le tournage du film à Maurice. » Une expérience unique, qui lui a permis de côtoyer de nombreuses stars internationales. « Mais la mode me manquait. Entre-temps, j’ai fait un peu de styling de mannequins internationaux avec le magazine Newstyle, de Sachin Sagar. »

Sa progéniture

Elle découvre entre-temps les joies de la maternité et accouche de deux enfants, Capri et Theo. C’est de cette progéniture que germera l’idée de sa marque, The Capri Style. Une marque qu’elle définit comme étant à son image de mère fashionista. « The Capri Style, c’est aussi un hommage à Capri un de mes pays préférés. Je m’y rends régulièrement. Le logo de ma marque est aussi un citron, qui est l’emblème de Capri. »

Bien décidée à se lancer, au début de l’année, Martine commence à réaliser sa première collection. « Je voulais que les femmes comme moi s’identifient à ces tenues. La femme qui, souvent, n’a pas le temps de se coiffer ou de se maquiller et pour qui une seule tenue suffit pour les rendre chics, en journée comme en soirée », confie la créatrice. Avec une deuxième collection finalisée, elle joue dans l’univers du prêt-à-porter, mais dans des éditions limitées, afin de rendre sa marque encore plus exclusive. Elle travaille aussi avec des matières de qualité, telles que la soie, le coton, la viscose ou encore le bambou.

À travers Instagram, elle a développé son image et se fait suivre par toute une communauté d’internautes, aujourd’hui devenue aussi ses clients. En effet, elle compte plus de 6 000 followers à ce jour. « J’ai réussi à placer mes vêtements dans un premier magasin à Grand-Baie et j’en vends aussi en ligne. »

Elle compte ouvrir son propre magasin d’ici l’année prochaine. « J’ai été approchée pour placer ma marque dans des magasins internationaux, mais ce sera un projet à long terme », indique-t-elle.