Interview

Mark Walker, Associate Vice President de l’IDC : «Les entreprises doivent envisager l’utilisation de l’intelligence artificielle»

Mark Walker

L’International Data Corporation (IDC) - Chief Information Officer (CIO) Summit se tient ce mercredi 22 août à l’hôtel Hilton Resort & Spa à Flic-en-Flac en partenariat avec le Défi Media Group. C’est l’occasion d’évoquer le rôle et les défis des CIO avec Mark Walker, Associate Vice President de l’IDC.

Pourquoi une entreprise mauricienne a-t-elle besoin d’un Chief Information Officer (CIO) ?
Les entreprises mauriciennes sont de plus en plus dépendantes de la technologie, afin de mieux satisfaire leurs clients. Ces clients sont mobiles et connectés. Ils s’attendent à obtenir les services des entreprises n’importe où et n’importe quand. C’est pourquoi les entreprises ont besoin d’un CIO. Celui-ci a pour tâche de faire correspondre les attentes des clients et des entreprises à travers des plateformes technologiques ; d’assurer la disponibilité des systèmes et l’efficacité de la production ; de trouver de nouveaux moyens d’utiliser la technologie pour valoriser les données et déterminer précisément les besoins des clients ; et d’établir une feuille de route pour aider les entreprises à rester pertinentes dans des conditions de marchées changeantes.

Lors de l’IDC-CIO Summit 2016 à Maurice, les participants avaient indiqué que le défi majeur était de trouver des professionnels des technologies de l’information et de la communication (TIC) qualifiés sur le marché national de l’emploi. Quelles sont les solutions ?
Les solutions sont triples. D’abord il faut investir dans la formation académique et continue. Les programmes scolaires et universitaires doivent refléter le développement des compétences en codage et en programmation. Les entreprises doivent prendre en compte l’apprentissage et les programmes d’études universitaires, afin d’aider les nouveaux employés à acquérir les compétences requises. Ensuite il faut des programmes de formation spécifiques. Enfin, les entreprises doivent envisager l’utilisation de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique pour les activités simples et répétitives qui peuvent être effectuées par des ordinateurs. Cela libérera des compétences pour les tâches plus abstraites et la résolution de problèmes.

Quels sont les défis des CIO à Maurice en 2018 ?
Les principaux défis des CIO mauriciens sont d’obtenir des budgets, de mesurer le retour des investissements en informatique, de trouver des moyens d’utiliser les solutions informatiques pour mieux satisfaire les clients et d’assurer la production, et de gérer la sécurité informatique, afin d’être conforme aux règlements, à la bonne gouvernance et aux exigences.