People

Marjolaine André, dix ans comme technicienne au CEB : «Il ne faut jamais dire à une femme qu’un métier n’est pas fait pour elle»

Une femme tout feu tout flamme. Une femme tout feu tout flamme.

Elle brise tous les tabous, non seulement parce qu’elle est la première femme technicienne au CEB mais surtout par sa façon de penser, les valeurs qu’elle inculque à sa fille et ses mots qu’elle ne prend pas la peine de mâcher mais qui restent remplis de bon sens. Elle compte aujourd’hui 10 ans de carrière et souhaite faire un appel aux femmes pour qu’elles se tournent vers des filières techniques. Rencontre avec une femme tout feu tout flamme.

« Les commentaires sexistes sont de plus en plus rares »

« Non pena oken travay ki zis pou zom » dit-elle d’emblée. Pour Marjolaine André, 37 ans, « si un métier existe, il peut être accompli aussi bien par l’homme que par la femme ». C’est sa philosophie. Elle est employée comme technicienne au Central Electricity Board (CEB) et est chef d’équipe à la branche de Pamplemousses. Cette technicienne a fait ses débuts à 20 ans au Mauritius Institute of Training and Development après avoir quitté Rodrigues, son île natale après avoir décroché son School Certificate.

Elle n’a pas peur des hauteurs
Elle n’a pas peur des hauteurs
Marjolaine André avec sa fille, la prunelle de ses yeux.
Marjolaine André avec sa fille, la prunelle de ses yeux.

Son quotidien rime avec passion car chaque jour elle accomplit sa tâche comme une professionelle avec son équipe et dans le quartiers sa présence chez les hommes en bleu est très appréciée. Mère d’une petite fille de 5 ans, qui se prénomme Khuzali, elle fait en sorte de faire grandir cette dernière pour affronter toutes les difficultés de la vie sans aucun préjugé. « Je dis souvent à ma fille que les femmes peuvent tout faire. Je veux qu’elle soit une personne indépendante, qu’elle soit débrouillarde, qu’elle sache tout faire dans la maison. Tout comme dans le domaine professionnel, je suis d’avis qu’une femme peut tout faire à la maison ».

Lutchmun Roy est ravie du travail accompli par sa collègue Marjolaine.
Lutchmun Roy est ravie du travail accompli par sa collègue Marjolaine.

Lorsque nous l’avons rencontrée à Pamplemousses, elle était en plein briefing avec ses collègues. Elle est très respectée par ces derniers qui apprécient son dévouement pour ce travail comme nous l’explique Lutchmun Roy : « À chaque fois qu’elle est en œuvre, une personne s’arrête, admirant son courage. Les commentaires sexistes sont de plus en plus rares. Aujourd’hui, les personnes des alentours sont habituées à la voir et ne manquent pas de s’arrêter pour lui faire part d’un petit message d’encouragement ».

Marjolaine André souhaite aujourd’hui encourager plus de personnes, notamment plus de femmes à choisir la filière technique. « Il y a encore trop de préjugés au sujet des métiers manuels, trop souvent pas assez valorisés. Pourtant aujourd’hui, nous sommes nombreux à gagner notre vie bien mieux après des études techniques. De mon côté, même si j’avais toujours voulu faire un métier différent, je n’aurais jamais cru me retrouver au CEB. Il ne faut plus que les gens trouvent cela bizarre de voir une femme sur un pylône électrique. Mis à part l’électrique, il y a tant de cours techniques qui sont parfaitement adaptés aux femmes, il suffit de faire un premier pas », soutient-elle.


Les cours offerts par le MITD

Le MITD est le fournisseur public d’enseignement et de formation technique et professionnelle à Maurice depuis 50 ans. Il exploite 14 centres de formation professionnelle à Maurice, dont un à Rodrigues.

L’organisation propose un portefeuille diversifié de 62 cours à plein temps, de 122 cours à temps partiel et de 28 cours relevant du National Apprenticeship aux niveaux de certificat national 2, 3, 4, 5 et de diplôme pour les school leavers, professionnels en service, les chômeurs et les groupes vulnérables.

Les programmes de formation sont offerts dans divers secteurs de l’économie: Tourism and Hospitality Management, Building Construction and, Information and Communication Technology, Electrical and Electronics Engineering, Mechanical Engineering, Automotive, Driving, Printing, Textile and Apparel, Beauty Care and Hairdressing, Agriculture, Art & Craft.   

Le MITD est responsable du National Apprenticeship Programme (NAP).  Il s’agit d’un mode de formation préalable à l’emploi combinant l’apprentissage en entreprise dans les entreprises (80%) et les connaissances techniques (20%) enseignées dans les centres de formation MITD.

Il développe les compétences, les connaissances et les comportements nécessaires à un métier offrant aux apprentis une qualification reconnue menant à la certification nationale.

Le PAN comprend 69 métiers dans différents secteurs, parmi lesquels 28 sont en cours de mise en œuvre. Une fois la formation terminée, les apprentis obtiennent un certificat national. Le MITD travaille actuellement avec 206 entreprises.

  • Made for more