Actualités

À Marie Reine De La Paix - Ambiance : viva il papa !

papa

À 11h52 : la chorale chante ‘Enn soleil ape leve’ pour acceuillir le pape François à l’occasion de sa messe historique au sanctuaire de Marie Reine de La Paix à Port-Louis. Dans ce lieu où une immense marée humaine a pris place depuis l’aube du lundi 9 septembre 2019. Viva il papa résonne… 

De 12h07 à 13h34, c’est un moment fort en émotions qu’ont vécu les Mauriciens venus des quatre coins du pays pour assister à cette célébration religieuse où le saint-père a souhaité à Maurice, une « perfetta unita » à l’avenir, à la fin de son homélie. 

À bord de la papamobile, le  souverain pontife arbore un magnifique sourire. Il salue de la main les nombreux Mauriciens et étrangers venus spécialement pour le voir. Des feuilles de palmiste à la main, les fidèles ont accueilli comme le Christ, le pape François. Il va sans dire que certains bousculaient d’autres rien que pour avoir un aperçu du Saint-Père avant qu’il ne débute cette messe papale tant attendue. 

Lors de son homélie, le pape François évoque l’importance de garder un esprit jeune pour donner un nouveau départ à l’Église. Bien que cela n’est pas chose facile, précise-t-il. Il parle également de la crise économique et du chômage des jeunes, entre autres. Selon lui, l’avenir des jeunes est incertain et qu’il faut qu’ils deviennent des acteurs privilégiés de leur vie commune, a-t-il précisé. Cela tout en soulignant que la première mission devrait être de les aider à trouver le bonheur tout en les évitant à sombrer face aux marchands de la mort. Le saint-père s’est attardé sur la mission du Père Laval à Maurice. Après un temps de silence vers 12h59, le pape François a conclu la messe en souhaitant la paix du christ aux fidèles vers 13h34, avant de se rendre à L’Évêché de Port-Louis où il était attendu pour un déjeuner. 

Dès l’aube pour voir le Saint-Père 

marie reine de la paixVers 5h30 en ce lundi 9 septembre, de nombreux Mauriciens et étrangers empruntent la rue Labourdonnais ainsi que les petites ruelles de Port-Louis menant vers Marie Reine de La Paix. À la main :  tabourets pliables, tapis, yoga mats, sacs de nourriture et à boire. Raison : l’attente sera longue pour voir le pape François. Et pas question de ne pas avoir une place pour assister à cette messe historique. Répartis dans les différentes zones allouées au public, les fidèles prennent place sur l’herbe. Face au soleil de plomb, ils ouvrent leur parasol qui servent à la fois de parapluie contre des averses passagères, cela tout en ajoutant des couleurs au ciel. Mais impossible de rivaliser toutefois avec la beauté de la magnifique décoration florale qui égayent le monument et l’événement historique. Petit à petit, une foule de personnes affluent au sanctuaire à partir de 7 heures. Toutefois, ce n’est que vers  8 heures que l’ambiance monte d’un cran avec les groupes pastorales jeunes qui ont fait prier, chanter et danser les fidèles en attendant que le pape François foule le sol mauricien vers 10 heures à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaisance. Où il a été reçu par le Premier ministre, Pravind Jugnauth. 

Ce recueillement en masse à Marie Reine de La Paix a été un vrai moment de prière qui a fait le bonheur de tous ceux présents. Idem pour les personnes souffrant d’un handicap qui ont fait le déplacement en chaises roulantes. 

Après la messe la foule s’est dissipée graduellement où les nombreuses familles ont regagné leur domicile. 

Par ailleurs, il y avait une forte mobilisation de quelque 250 secouristes, des scouts, un millier de bénévoles et de nombreux groupes de prières parmi tant d’autres. sans oublier des groupes pastoraux jeunes, des fidèles de La Réunion, des Seychelles, de l’Afrique du Sud, de Madagascar et des Chagos, entre autres. « Ena lamour bondie en mwa », a fait danser tout ce beau monde en toute piété. 

Présents à cette célébration religieuse Xavier-Luc Duval, Navin Ramgoolam, Paul Bérenger, Bobby Hureeram, Leela Devi Dookhun-Luchoomun, Anil Gayan, Prithviraj Roopun, Ashit Gungah et Soodesh Callyichurn, entre autres. « C’est la deuxième fois que j’ai l’immense joie d’accueillir le Pape au cours de ma vie. C’est un grand moment pour Maurice », a exprimé Xavier-Luc Duval, leader de l’opposition. Navin Ramgoolam, le leader des rouges, partage le même sentiment en affirmant : « C’est un moment de joie et de fierté pour le pays ». Par ailleurs, c’est vers 11h43 que Pravind Jugnauth et son épouse Kobita sont arrivés à Marie Reine de La Paix. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !