Magazine

Marche Fiertés LGBT : le prince Manvendra Gohil et son compagnon, parrains de l’évènement

La grande Marche des Fiertés débutera à 14 heures. La grande Marche des Fiertés débutera à 14 heures.

La revendication à travers les arts. C’est le thème de la 12e édition de la marche des Fiertés LGBT, qui se tient aujourd’hui, le 3 juin. Le parrain de cette édition est le prince Indien Manvendra Singh Gohil. Ce dernier, qui a révélé son homosexualité publiquement en 2006, a fait parler de lui à travers le monde.

En Inde, il y a un véritable Prince de lignée royale, héritier d’une vieille dynastie, qui a décidé de vivre son homosexualité au grand jour. D’ailleurs, il est le premier prince gay à avoir avoué son homosexualité publiquement.

« Le prince et le Duke seront les parrains d’honneur de cette édition. Culturellement, nous sommes très proches de l’Inde et à travers le vécu du prince Manvendra Singh Gohil, nous voulons faire évoluer les mentalités. D’ailleurs, son histoire est très intéressante », précise Pauline Verner, manager au sein du Collectif Arc-en-Ciel, qui est d’ailleurs l’initiateur de la marche des Fiertés Lesbiennes, Gays, Bisexuelles et Trans (LGBT).

Une histoire intéressante qui a passionné la presse étrangère. Oprah Winfrey l’a même invité à plusieurs reprises dans son émission. Âgé de 52 ans, le Prince Manvendra Singh Gohil est l’héritier du Maharaja de Rajpipla dans l’État du Gujarat au Nord-Ouest de l’Inde. En tant que fils unique du Roi, Manvendra a été élevé avec un sens de la tradition et dans le respect des valeurs familiales de la dynastie.

Selon la coutume indienne, ses parents ont arrangé un mariage pour lui, et en janvier 1991, Manvendra a épousé Chandrika Kumari, une princesse de l’État Jhabua au Madhya Pradesh. Toutefois, en 2002, Manvendra a révélé son homosexualité à sa famille, à la suite de son hospitalisation pour une crise nerveuse. Cette révélation est restée secrète jusqu’à ce qu’une journaliste parvienne à le convaincre de révéler son histoire.

Le 14 mars 2006, l’histoire de Manvendra a fait la une des journaux et autres médias en Inde et à travers le monde. La société traditionnelle a été choquée. Au début, ses parents l’ont déshérité afin de sauver l’honneur de la famille, avant de se réconcilier de manière publique avec leur fils unique. Manvendra a lancé le Lakshya Trust, consacré à l’éducation et à la prévention du VIH. Quelques années plus tard, il a lancé un réseau social pour aider la communauté LGBT au Gujarat.

À Maurice depuis jeudi, le Prince Manvendra Singh Gohil  a pris part à cet évènement. Il a été présent au Caudan à 12h30. Puis, il a participé à la grande marche qui a débuté à 14 heures de la place du Caudan et s’est poursuivie dans les rues de la capitale. Les Droits Humains seront à nouveau au centre des messages portés par ces deux journées de Fiertés organisées par le CAEC. Afin de mettre en lumière les problématiques auxquelles font face quotidiennement les LGBT, à Maurice, et de donner de la visibilité au combat pour le respect de la diversité.

Toutefois, cette année la marche des Fiertés LGBT a été organisée autour de plusieurs évènements culturels, qui se tiennent dans les allées du Caudan, où on retrouve PEM, Ennri Kums, Brian Lamoureux, Elizabeth de Marcy Chelin Chabert, Yannick Durhone, ADE. Un cours de zumba sera animé par Moving sur l’esplanade ce samedi 3 juin, à 11 heures. Les Fiertés LGBT 2017 se poursuivront aux Enfants Terribles, à Pointe-aux-Canonniers, le soir à partir de 22 heures.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !