Actualités

Marche contre le Metro Express à Quatre-Bornes : députés et habitants veulent plus d’explications

Marche contre le Metro Express à Quatre-Bornes Les trois députés de Quatre-Bornes sont descendus dans la rue.

Plusieurs habitants et les députés de Quatre-Bornes ont effectué une marche pacifique dans les rues de cette ville, dimanche. Ils sont déterminés à en savoir plus sur le métro.

Le leader de l’opposition et député de Belle-Rose/Quatre-Bornes, Xavier-Luc Duval, qui participait à cette marche, a soutenu que ce projet risque de bouleverser la vie des habitants de la région et de perturber le trafic routier. « Ce projet ne va pas seulement détruire la ville, mais il va également perturber le trafic. On insiste pour que les rails soient installés sur pilotis, même si le projet va coûter Rs 200 ou Rs 300 millions de plus », a-t-il dit. Ce dernier a souligné que le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, ne cesse de cumuler des gaffes avec les routes qu’il a construites. « Il n’arrive pas à construire le tronçon entre Ripailles et Verdun. Il y a plusieurs problèmes sur la construction du pont entre A1 et M1. En ce qui concerne le Metro Express, on a eu droit à de l’amateurisme. On demande que le projet ne soit pas bouclé avant les prochaines élections générales », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la situation de l’eau à Curepipe, il a souligné, que les deux députés du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) sont restés en contact avec les habitants. « On doit prendre cela au sérieux, car les gens se demandent pourquoi le gouvernement insiste avec le projet de Metro Express alors qu’ils n’ont pas tous accès à l’eau potable. Le gouvernement est en train de gaspiller les fonds publics notamment avec la construction d’un stade de Rs 4, 2 milliards qui ne sera pas prêt pour les prochains Jeux des îles de l’océan Indien, alors qu’il n’y a pas de  construction de drains et les vieux tuyaux ne sont pas remplacés », a-t-il dit.

Arvin Boolell, également député de cette circonscription, a rappelé que le ministre Nando Bodha s’était engagé, au Parlement, à visiter Belle-Rose/Quatre-Bornes pour se rendre compte des inconvénients causés par les travaux du Metro Express, mais plus de quatre mois ont passé et il ne l’a toujours pas fait. « En attendant, les travaux concernant le tramway ont déjà débuté. Il ne faut pas avoir de l’opacité dans ce projet. Les entrepreneurs sont en plein désarroi. Il y a une colère grandissante. Il faut que le ministre vienne expliquer le projet aux gens et que le projet soit soumis aux exigences d’un Environmental Impact Assesment. » Il se demande pourquoi le tracé dans le centre ville de Quatre-Bornes n’est pas installé sur des pilotis, comme cela se fait en Inde, a-t-il souligné.
Kavi Ramano, également député, a, lui, affirmé que le projet se fait dans l’opacité la plus totale. Les travaux vont débuter dans les jours qui viennent et les maraîchers qui doivent être déplacés n’ont pas eu de site approprié a-t-il dit. Tania Diolle, a pour sa part souligné que le Mouvement patriotique demande plus de transparence autour de ce projet. C’est inacceptable, qu’en 2019, on n’ait aucune information concernant un projet aussi conséquent que le Metro Express, a-t-elle souligné.

Sandra Kayala, une commerçante de Quatre-Bornes, a exprimé son inquiétude concernant le futur de cette ville. « On ne dit pas non au projet, mais il faut qu’il y ait moins d’inconvénients qu’à Rose-Hill. Les autorités doivent venir nous expliquer, car nous vivons ici. Ensemble on pourra faire mieux », a-t-elle affirmé. Devanand Dewkurun autre habitant, a, lui, souligné que le gouvernement se doit de venir expliquer comment le projet sera exécuté. « Le Metro Express passera au  cœur de Quatre-Bornes et il faut voir si le projet peut être installé sur des pilotis. On demande que les travaux sur le  tracé de Curepipe et Quatre-Bornes soient reportés en attendant les prochaines élections générales », a-t-il dit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !