Economie

Marche boursier : les hôteliers ont retrouvé des couleurs en janvier

Les principaux indices boursiers ont traduit un semblant de reprise durant le mois de janvier.

La relance de l’économie locale devrait se conjuguer avec la reprise dans le secteur touristique, qui dépend elle-même de l’évolution de la pandémie. Sur la Bourse de Maurice, les principaux indices traduisent ce semblant de reprise.

En effet, le SEMTRI est passé de 8350,08 points le 4 janvier à 8493,55 le 28 janvier. Idem pour le SEMDEX (2099,19 à 2134,60) ou encore le SEMSI (114,09 à 116,23) pour la même période.

Les groupes hôteliers que sont LUX et SUN ont entamé une courbe ascendante durant ce mois de janvier. Le premier nommé a atteint son niveau le plus haut le 25 janvier dernier, soit à Rs 46, après que son action s’est estimée à Rs 46,30 le 7 octobre 2021. Quant au groupe SUN, il est passé de Rs 19 le 4 janvier à Rs 19,55 vingt-quatre jours plus tard.

Selon Swan Securities, la bonne performance du secteur de l’hôtellerie s’est illustrée le 27 janvier, alors que LUX a gagné 2,22 % à Rs 46 et que 87 400 actions de NMH ont été échangées au cours de la session, le titre clôturant à Rs 7,50. Sur une base mensuelle, l’on note la même tendance pour CIM Finance qui depuis le 29 novembre 2021 (Rs 8) a pris l’escalator pour se retrouver à Rs 9,60 le vendredi 28 janvier.

Or l’une des entreprises les plus influentes sur la Bourse de Maurice, soit la MCB, a chuté, passant de Rs 320 le 10 janvier à Rs 316,25 le 28 janvier. Même scénario du côté d’Air Mauritius, dont le prix est descendu à Rs 5,70 le 27 janvier dernier contre Rs 5,80 début janvier.

Selon AXYS Stockbroking, la séance du 26 janvier avait vu des baisses supérieures aux gains. « Les indices basés sur les cours de clôture ont reculé de moins de 0,1 %, tandis que les indices basés sur le VWAP ont grimpé de moins de 0,1 %. La séance a été marquée par une baisse corrective sur LUX Resorts (-2,2 %) », soutiennent les auteurs d’AXYS Dité Gramatin.

ENL intègre le SEMSI avec un score de 76 %

Du nouveau sur la Bourse de Maurice. ENL sera coté sur le Stock Exchange of Mauritius Sustainability Index (SEMSI) à compter de ce jeudi 3 février. Elle est ainsi la 17e entreprise à intégrer cet indice depuis sa création en 2015, après sa note d’évaluation de 76 %.

Du côté d’ENL, l’on explique que c’est une manière de confirmer sa volonté d’œuvrer en faveur de la durabilité. Le groupe a demandé à intégrer le SEMSI, souligne le CEO, Hector Espitalier-Noël, « car nous voulions afficher notre engagement en faveur du développement durable et aussi réitérer notre volonté de travailler aux côtés d’autres acteurs nationaux pour contribuer significativement à un avenir plus durable pour notre pays ».

Quant à Sunil Benimadhu, CEO de la Bourse de Maurice, il est d’avis que l’adhésion au SEMSI constitue sans doute un moment déterminant dans le cycle de vie d’ENL. « Elle démontre l’engagement fort du groupe à avoir un impact positif sur l’humain, l’environnement et l’économie. Elle le rend par ailleurs plus visible aux investisseurs, pour qui cet engagement est un critère de placement de plus en plus important », souligne-t-il.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !