Marchands de plage : critiques autour des conditions de renouvèlement du permis

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
Marchands de plage

La Tourism Authority leur avait demandé, en janvier 2018, de se munir d’un certificat de caractère et d’un certificat médical pour ceux de plus de 60 ans, avant de procéder au renouvellement de leur Tourisme Enterprise License (TEL). Les beach hawkers avaient aussitôt adressé un courrier pour contester ces nouvelles mesures. En mars, ils ont reçu une correspondance annonçant des modifications de critères au sujet du certificat de caractère et du certificat médical.

Désormais, le certificat de caractère sera nécessaire chaque trois ans et le certificat médical sera réclamé à ceux ayant dépassé la soixantaine.

La Federation of All Beach Hawkers conteste cette exigence de la Tourism Authority. Les 350 membres sont contre cette décision. Selon leur porte-parole, les membres sont d’avis que ces nouveaux points leur causeront plusieurs inconvénients.

« Le certificat de caractère nous fera perdre plusieurs journées de travail (au minimum quatre) pour les procédures. Ensuite, dans le passé, nous avions eu plusieurs erreurs notées sur l’agencement des noms sur le certificat de caractère, ce qui a réclamé plusieurs mois additionnels pour corriger ces erreurs. Pour le certificat médical : nous trouvons aberrant que la TA exige un tel document, car nous travaillons à notre compte, on ne voit pas l’intérêt de produire un tel document », indique le porte-parole.

Une réunion s’est tenue le 14 mai au siège de la Tourism Authority, à la suite de laquelle, la TA a campé sur sa  position. La Federation Of All Beach Hawkers consulte en ce moment ses hommes de loi afin d’engager les mesures nécessaires pour défendre leurs arguments devant la justice.

Kaviraj Gajanah