Actualités

Marchands de légumes et planteurs expriment leur détresse

Les petits planteurs et les marchands de légumes vivent mal cette période de confinement et lancent un appel au secours aux autorités. C'est le désarroi chez les petits planteurs de légumes, car, avec la fermeture des foires, ils ne peuvent écouler leurs produits. Kreepalloo Sunghoon, secrétaire de la Small Planters Association fait état que les planteurs n'ont pas pu livrer des légumes, vendredi matin, car l'encan est fermé jusqu'à nouvel ordre. « Ce sont des produits périssables », fait-il observer.

Il craint fort que, ne pouvant vendre leurs légumes, des planteurs abandonnent momentanément leurs plantations. De plus, il déplore que l'Irrigation Authority ait supprimé la fourniture d'eau, depuis l'annonce du confinement. Il avance que les autorités auraient dû s'assurer que la fourniture d'eau aux petits planteurs ne soit pas interrompue.

Il souhaite que les autorités prennent des mesures pour que les petits planteurs puissent écouler leurs produits à travers l'Agricultural Marketing Board. Il souhaite que les planteurs puissent livrer leurs légumes aux encanteurs, afin qu’ils soient vendus dans les « ti bazars ».

Pour sa part, le président de la Market Traders Association, Isoop Soobadar, déplore le fait que, du jour au lendemain, ils se sont retrouvés au chômage technique. « Ne pas pouvoir travailler pendant une quinzaine de jours nous est très difficile, car nous avons des familles à nourrir », explique-t-il. Il lance un appel pour qu'ils puissent travailler au moins une demi-journée chaque jour.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !