Explik Ou Ka

Manque d’emplois : «Zanfan Roche-Bois» menace de descendre dans la rue

Johnny Latour, fondateur du groupe « Zanfan Roche-Bois », s’insurge contre « l’indifférence et la discrimination » auxquelles sont confrontés les habitants lors du recrutement dans des firmes de la région. Pourtant, dit-il, ce ne sont pas les emplois qui manquent.

«C’est injuste de ne pas recruter les habitants de Roche-Bois pour des emplois dans le gouvernement ou dans la région. Pourquoi cette discrimination envers eux et les jeunes ? » fustige Johnny Latour, fondateur du groupe Zanfan Roche-Bois. Il dit avoir appris qu’une campagne de recrutement aura bientôt lieu dans le secteur portuaire. « Si les habitants de Roche-Bois ne sont pas recrutés, nous descendrons dans la rue pour dénoncer cette indifférence et cette discrimination », martèle-t-il.

Johnny Latour indique que ce ne sont pas les emplois qui manquent dans la région. « Il y a le secteur portuaire à Mer-Rouge, l’abattoir, le dépotoir, entre autres, qui sont pourvoyeurs d’emplois. Il est évident que les habitants de Roche-Bois devraient être les premiers à être recrutés vu qu’ils habitent la région. Or, ce n’est pas le cas », proteste-t-il.

Il constate que tous les jeunes issus de diverses régions du pays ont droit à des emplois dans la fonction publique, y compris ceux qui sont disponibles à Roche-Bois. « Pourquoi le refuser aux enfants de Roche-Bois ? Eux aussi ont droit à un emploi. Sans boulot, désœuvrés, ils se retrouvent piégés et entraînés dans divers fléaux sociaux : drogue, prostitution ou vol », explique-t-il.

Cela fait deux ans déjà que le groupe Zanfan Roche-Bois a vu le jour. Il compte plus d’une trentaine de membres, âgés entre 18 et 50 ans. L’an dernier, le groupe avait déjà participé à une marche pacifique pour dénoncer le manque d’emplois auquel sont confrontés les habitants de Roche-Bois.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !