Explik Ou Ka

Manque de parking pour le public à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo

L’espace dans l’enceinte de l’hôpital Dr A. G. Jeetoo est restreint.

L’hôpital Dr A. G. Jeetoo est confronté à un sérieux manque de facilités de parking à l’intention du public. « La situation mérite toute notre attention, concède le Dr I. D. Nawoor, Regional Health Director du centre hospitalier. « D’où la nécessité que des mesures soient prises pour s’attaquer au problème. Nous sommes déjà en train de faire le nécessaire. C’est une situation qu’on doit revoir », a-t-il avancé.

Le Dr Nawoor intervenait sur les ondes de Radio Plus, à la suite de commentaires de Sameera, une habitante de Sainte-Croix sur la situation prévalant à l’hôpital Jeetoo. Elle dit avoir vécu une mauvaise expérience lorsqu’elle a dû, au cours du mois écoulé, se rendre plusieurs jours de suite à l’hôpital où sa belle-sœur était admise après une césarienne. Sa belle-sœur avait besoin d’assistance pour s’occuper de son bébé prématuré. 

« À chaque fois que je voulais avoir un parking, l’agent de sécurité m’indiquait qu’il n’y avait pas de place », explique Sameera. Selon cette dernière, il n’y a que trois places de stationnement disponibles pour le public et deux places pour les personnes handicapées. Cependant, dans le passé, il y avait un parking à l’arrière de l’hôpital qui était destiné au public.

Espace restreint  

Tout en reconnaissant que des mesures s’imposent pour une solution durable à ce problème de manque de facilités de parking, le Dr Nawoor souligne les contraintes existantes : « L’espace dans l’enceinte de l’hôpital est restreint. Les choses se compliquent quand on réalise que le Casualty accueille à lui seul 1 200 visiteurs par jour. Imaginons que la moitié d’entre eux se déplace en voiture. On s’attend à ce que dans le futur non seulement le nombre de patients augmentera, mais le personnel médical également. »

« Il est indispensable de prévoir en priorité des facilités de parking pour le staff, les médecins et autres membres du personnel soignant, afin que le travail puisse commencer à l’heure », a expliqué le Dr Nawoor. Il avance aussi que des espaces sont déjà prévus pour les personnes qui ont des séances de dialyse et aussi à l’intention des personnes autrement capables.

En attendant que l’on trouve une solution durable à ce problème de parking, le Dr Nawoor plaide en faveur de l’adaptation aux conditions qui prévalent. Il ajoute qu’il va voir ce qui peut être fait dans l’immédiat au niveau de la sécurité et des départements concernés de l’hôpital. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019