Live News

Manifestation des ex-employés de l’usine de textile, Texto Limitée, devant le ministère du Travail

Le syndicaliste Atma Shanto

Une cinquantaine d’ouvriers licenciés de l’ancienne l'usine de textile, Texto Limitée, se sont rassemblés devant les locaux du ministère du Travail, à Port-Louis, à la mi-journée de ce lundi 15 juillet.

Cela fait déjà deux ans depuis que cette usine a été placée sous administration judiciaire. Les ex-employés affirment aujourd’hui qu’ils n’ont pas toujours perçu une indemnisation financière pour leurs années de service.

«Leur protestation se base sur le licenciement depuis décembre 2017 des 400 employés, y compris des Mauriciens et des Bangladais. La vente des actifs de la compagnie était parmi les solutions envisagées pour que les employés puissent bénéficier de cette compensation. Nou trouve ene opacite concernant la vente des actifs», a indiqué le syndicaliste Atma Shanto. Il intervenait sur les ondes de Radio Plus cet après-midi. Le négociateur demande aux autorités gouvernementales d’agir rapidement.

Du côté du ministère du Travail, on indique que les anciens employés n’ont pas encore été indemnisés car les biens de l’usine n’ont pas toujours été vendus à ce jour.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective