Live News

Maltraitance envers les jeunes pensionnaires : d’autres shelters dans le viseur du ministère

Les responsables des shelters n’ont qu’à bien se tenir. Le ministère du Développement de l’enfant veillera à ce que tous les shelters respectent les normes pour la sécurité des jeunes pensionnaires. 

Ce durcissement intervient après les allégations de maltraitance envers les pensionnaires des shelters opérés par la Vedic Social Organisation. 47 mineurs âgés entre 1 et 17 ans ont été évacués mercredi soir 11 juillet. Et selon nos recoupements, d’autres shelters seraient dans le collimateur du ministère. 

Les jeunes filles ont été relogées dans huit shelters, dont deux du gouvernement. Le ministère travaille actuellement sur leur réintégration de manière permanente. Une «expression of interest» sera lancée en ce sens afin que les résidentes ne soient pas séparées. Les pensionnaires des shelters La Marguerite à Belle-Rose et Heaven Children Centre à Paillotte seront suivies par un psychologue. 

Du côté de la direction de la Vedic Social Organisation, on nie en bloc les allégations de maltraitance. Mais la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus dit laisser l’enquête suivre son cours.