People

Majid Tunda : Maurice à la présidence de la Round Table International

Majid Tunda

Majid Tunda est devenu le premier Tabler de Maurice à assurer la présidence de la Round Table International. Il se qualifie d’Indien de naissance, mais Mauricien de cœur. Il est Head of Operations à Arcadia Travel et demeure optimiste dans tout ce qu’il entreprend.

À36 ans, Majid Tunda est le plus jeune à assurer la présidence de la Round Table International (RTI) et le premier de l’île Maurice à assumer ces fonctions, depuis août 2018. Il en est heureux et fier et aide à mettre en place des projets internationaux.

Il souhaite démarrer une initiative globale. Elle sera axée sur l’éducation. « L’année dernière, les clubs des 55 pays membres de la RTI ont réuni près de 20 millions d’euros pour leurs différents projets sociaux. J’ai ainsi eu l’idée de mener un projet international qui pourra être mis en place dans différents pays. L’éducation est un secteur dans lequel on veut mettre l’accent. Il nous faut équiper la jeune génération pour assurer un meilleur avenir », indique cet habitant de Mont Choisy.

En sus de cela, il attend l’entrée en fonction d’une plateforme virtuelle. Depuis deux ans, il travaille sur ce projet. Le but est de connecter les 32 000 membres de 55 pays, afin de faciliter les échanges.

Maurice est un pays unique, magnifique et avec un potentiel immense. Je me qualifie comme Indien de naissance et Mauricien de cœur»

En janvier, il a participé à l’instauration d’une structure légale au sein de la RTI qui est désormais reconnue comme une organisation non gouvernementale sous la loi du Luxembourg.

Son mandat prend fin le 23 août 2019 en Roumanie. Il concède qu’une année ne suffit pas pour initier plusieurs projets. « Nous devons également poursuivre ceux de nos prédécesseurs », explique-t-il.

De Srinagar à Mon Choisy

Cela fait quatorze ans depuis qu’il vit à Maurice. Il est né au Srinagar dans l’État indien, Jammu and Kashmir. À l’âge de 16 ans, il s’installe à Delhi. Il veut apprendre de nouvelles choses et les faire différemment. Il termine sa scolarité puis enchaîne avec plusieurs petits boulots. Pendant quatre ans, il travaille dans une agence de voyages et rencontre des touristes du monde entier.

« Mon grand-père, mon père et mes cousins ont tous évolué dans le domaine de l’aviation. D’ailleurs, la famille gère une agence de voyages au Srinagar », confie-t-il. Il ne pouvait s’imaginer à cette époque que quinze ans plus tard il aurait visité pas moins de vingt pays.

En 2003, il fait la connaissance de Natacha, une Mauricienne, par le plus pur des hasards. Elle est à Delhi pour ses études tertiaires. « Nous nous sommes rencontrés dans une boîte de nuit. J’ai tout de suite su qu’elle est la femme de ma vie. En moins d’un an, je lui ai demandé sa main », raconte-t-il.

Cela fait 52 ans que la RT existe à Maurice. Pour la première fois, un représentant de Maurice est président de la RTI»

Le 18 novembre 2005, le couple se marie civilement. Une cérémonie religieuse se tient au Kashmir puis une autre à Maurice. La même année, il s’installe dans l’île. Aujourd’hui, le couple a un fils de six ans. Il s’appelle Adham.

« Maurice est un pays unique, magnifique et avec un potentiel immense. Je me qualifie d’Indien de naissance et Mauricien de cœur », dit-il. Cela fait dix ans depuis qu’il travaille chez Arcadia Travel, une compagnie d’IBL. Il occupe actuellement le poste de Head of Operations. « Mon patron m’a toujours fait confiance. Mon travail me plaît », dit-il.

Découverte

Il découvre la Round Table Maurice (RTM) en 2012, grâce à un ami. Il l’accompagne au Men’s Cookout, un évènement où les hommes préparent un plat pour leur épouse. « J’ai apprécié l’ambiance. Tout le monde se parlait et on faisait connaissance. Quand je suis rentré, j’en ai parlé à mon épouse et je n’ai pas tardé à devenir membre de la RTM », dit-il.

Il explique que la RTI a été fondée en 1927 par Louis Marchesi à Norwich en Angleterre. C’était un jeune membre du Norwich Rotary Club. Il a mis en place ce club dédié aux hommes âgés de 18 à 40 ans pour se rencontrer et discuter de projets pour aider la société. Cette année, quatre nouveaux pays vont adhérer à la RTI.

« Dans les trois prochaines années, nous nous attendons à accueillir quinze autres pays. La RT est ouverte à tout le monde. Puis ceux plus de 40 ans sont dans un club 41’ers », poursuit-il. Maurice compte cinq clubs avec environ 80 membres. Les clubs organisent des évènements pour lever des fonds, afin de concrétiser des projets sociaux.

Pendant un an, il assure le poste de National Annual General Meeting Convenor. En 2014, il devient Convenor pour la réunion internationale à Maurice. Le pays accueille plus de 500 délégués de 55 pays membres.

« L’événement a eu lieu pendant dix jours. C’était une occasion pour mieux faire connaître Maurice au monde. La majorité des participants en parle toujours. » Puis, il devient International Relations Officer (IRO) pour Maurice. Il participe ainsi aux différents réunions et évènements à travers le monde pour partager les idées et les connaissances.

De 2016 à 2017, il est élu président de la RTM. « En 2017, je me suis rendu à Cape Town en Afrique du Sud pour participer à une cérémonie d’intronisation. Je me suis dit que je devais postuler pour le poste de vice-président ou de président de la RTI. Le soutien de ma famille était primordial », fait-il ressortir.

Son rêve se réalise et il est élu vice-président de la RTI en Estonie. « À travers les différents postes que j’ai occupés, j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs membres de différents pays. Ils ont cru en mes capacités et dans ma façon de faire les choses différemment. »

En août 2018, il vit un moment de fierté et empreint d’émotions au Sri Lanka, en devenant le président de la RTI. Sa famille et quelques membres de la RTM sont présents dans la salle. « Cela fait 52 ans que la RT existe à Maurice. Pour la première fois, un représentant de Maurice est président de la RTI. »

Majid Tunda souhaite poursuivre sur sa lancée. Il veut grandir dans sa vie professionnelle et personnelle. C’est aussi un passionné de cricket qu’il pratique tous les dimanches dans le nord de l’île. Il est actuellement en Inde pour un match de cricket, dans le cadre d’un programme annuel de la RT.