Live News

Maisons de « luxe » perquisitionnées à Grand-Gaube : les propriétaires devront retourner à l’Icac pour s'expliquer sur la source de leurs revenus

Les gérants de trois maisons luxueuses qui ont été perquisitionnées par la brigade anticorruption (Icac), à Grand-Gaube, arrivent difficilement à prouver la source de leurs revenus aux enquêteurs.  

Quatre suspects ont été interrogés puis autorisés à partir.  

Lors de leur interrogatoire, ils ont affirmé avoir bénéficié de l’argent de leurs proches. Une histoire à dormir debout, selon les enquêteurs.  

Ils devront retourner au Réduit Triangle demain soit ce jeudi pour s’expliquer.  

Au total, trois maisons luxueuses, dont chacune estimée à Rs 7 millions, ont été perquisitionnées ce mercredi 16 septembre.  L’opération a nécessité l’intervention des commandos du Groupe d’intervention de la Police Mauricienne (GIPM), et des éléments la Special Supporting Unit (SSU). Avec leurs gros bolides et leur maison sertie de pierres taillées, les propriétaires avaient attiré l'attention de l’Icac par leur train de vie.  

De plus, lors de cette perquisition, les limiers sont tombés sur des plants de cannabis. Ils ont déjà enclenché les démarches pour un « Attachement Order » sur ces trois propriétés. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !