Live News

Mahébourg Waterfront : des boudins de cheveux en préparation

Des boudins de cheveux se sont rajoutés à la préparation des barrières en paille en ce jeudi 13 aout au MahebourgWaterfront.

De nombreux bénévoles s'attellent à la préparation des boudins de cheveux avec les moyens de bord en ce moment pour lutter contre la progression de l'huile dans les lagons du sud-est. 

Les boudins de cheveux seront utilisés pour filtrer les résidus et traces d’huiles restantes après que les boudins en pailles en auront enlevé la grande majorité.

Grâce à leur propriété lipophile, les cheveux absorbent facilement le gras et l'huile et sont capables de contenir de l'hydrocarbure. 

Depuis le jeudi 7 août, Françoise Gachet et plusieurs autres internautes ont lancé des appels à la population mauricienne de faire don de leurs cheveux sur les réseaux sociaux.

Selon l’organisation mattersoftrust.org qui prône l’utilisation des cheveux pour collecter l'huile de surface fuité, un kilo de cheveu peut absorber jusqu'à huit litres de fioul.

Cela fait une semaine depuis que le MV Wakashioa commencé à fuiter de l’huile. Selon les autorités, 800 métriques tonnes d'hydrocarbure ont été déversées dans les lagons. A présent, il ne reste presque plus de fioul dans les cuves du navire échoué.

Plusieurs salons de coiffure se sont joints à cette démarche en collectant les mèches et cheveux des clients et en proposant des coupes gratuites. Le site web www.anangel.mu procède toujours aux collectes de cheveux et de bas pour fabriquer les boudins

Cette technique a été expérimentée pour la première fois en Bretagne, lors du naufrage de l'Amoco Cadiz en 1978.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !