Faits Divers

À Mahébourg : deux dealers écroués

cash Une somme de Rs 367 725 a été saisie.

Deux présumés fournisseurs de drogue synthétique, de la cité La-Chaux, à Mahébourg, âgés de 39 et 23 ans, ont été coffrés par les hommes de la brigade antidrogue le mercredi 8 mai. Une somme de Rs 367 725, soupçonnée d’être de l’argent lié au trafic de drogue, a été saisie. Les suspects ont été présentés devant la justice dans la journée de mercredi. Des accusations provisoires de blanchiment d’argent et de trafic de drogue ont été retenues contre eux.

Vers 5h00 mercredi, les hommes de l’inspecteur Appasamy de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) de la Southern Division, en compagnie d’autres unités, se sont présentés dans la région de Mahébourg. Si dans un premier temps, ils ont mis la main sur le suspect Jean Michael S., 39 ans, en perquisitionnant son domicile, les policiers ont pu mettre la main sur une somme de Rs 367 725. La manière dont l’argent était dissimulé privilégie la thèse d’un trafic de produit illicite. En effet, l’argent était dans un sac placé dans un meuble se trouvant dans la chambre à coucher du suspect.

Jean Michael S. est soupçonné d’être un élément important dans la distribution et le trafic de drogue synthétique dans sa localité. En liberté conditionnelle pour une affaire d’importation de drogue, il était en permanence sous la surveillance de la brigade antidrogue. En août 2018, 2,1 kilos d’héroïne, estimés à Rs 31,5 millions, avaient été découverts dans un colis en provenance de l’Afrique-du-Sud. La drogue était dissimulée dans un haut-parleur. Un habitant de Plaine-Magnien, âgé de 34 ans, a été arrêté. 

Le deuxième suspect, Jean Christeven J., 23 ans, voisin de Jean Michael S., a été épinglé avec 11 doses de drogue synthétique lors de cette même descente policière. L’Adsu avait planifié ces descentes depuis quelque temps suite à de multiples complaintes effectuées par des habitants de la localité. Deux autres maisons ont été ciblées mais aucun objet compromettant n’a été retrouvé.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !