Magazine

Mahatma Gandhi : «Les moussons intimes» projeté à La Réunion

Alain Gordon-Gentil Alain Gordon-Gentil animera un débat à La Réunion.

Mohandas Karamchand Gandhi, plus connu comme Mahatma Gandhi, aurait célébré son 150e anniversaire en ce 2 octobre. La vie de cet homme qui a lutté pour l’autonomie de l’Inde puis son indépendance a inspiré l’ancien journaliste Alain Gordon-Gentil. Son film-documentaire «Les moussons intimes » sera projeté à l’île sœur dans la matinée de ce mercredi. Cela, sur invitation de l’Espace Culturel de Saint-Paul à La Réunion. 

Les étudiants vont visionner « Les moussons intimes». S’enchaînera un débat. Alain Gordon-Gentil sera aux côtés de Jean Michel Ramsamy pour animer ce débat. « Ce sera une discussion à bâtons rompus avec cette jeune génération qui connait mal l’œuvre de Gandhi. Le débat traitera de la pertinence du message de Gandhi plus de 70 ans après sa disparition. On sait qu’aujourd’hui quelques intellectuels, dont l’écrivaine Arundati Roy, remettent en question l’héritage qu’a laissé Gandhi à l’humanité », dit le réalisateur. 

Une autre séance de projection sera ouverte au grand public. Ce sera à partir de 18h30. Les deux représentations seront gratuites. « Elles visent à mieux faire découvrir la vie de cet homme exceptionnel. Albert Einstein, à sa mort, a déclaré aux journaux : les générations à venir auront peine à croire qu’un tel homme ait marché sur la terre », partage notre interlocuteur. 

Alain Gordon-Gentil a réalisé « Les moussons intimes » en 2005. Cela fait suite à un voyage de plusieurs semaines dans le Gujarat où Gandhi est né. « La vie de Gandhi est, pour moi, une immense source d’inspiration. Il a érigé en principe suprême la non-violence, il a parlé de l’amour comme la seule solution possible. Pour ne citer que ces deux choses. Mais son œuvre est d’une richesse et surtout d’une actualité incroyable. Aujourd’hui, notre choix est entre la non-violence ou la non- existence. Puis, j’ai toujours du respect pour un être qui est en mesure de sacrifier son corps physique pour aller au bout de ses idées. Cela me semble un peu plus sérieux que quelques universitaires égarés dans leurs pensées, bien confortablement assis et grassement payés et qui annoncent au monde que Gandhi n’était pas parfait. Malheureusement pour eux, le premier à l’avoir dit et écrit c’est…Gandhi lui-même », dit-il. 

D’une durée de 52 minutes, le film-documentaire raconte l’histoire de « La Marche du sel ». Cet événement a mené à l’indépendance de l’Inde. « Le film a été principalement fait pour les télévisions étrangères. Mais il a aussi été diffusé à Maurice », conclut-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation