Live News

Maha Shivaratri : Ferveur et dévotion pour la Grande nuit de Shiva

Les prières seront dites ce soir dans les temples à travers l’île.

Après le pèlerinage vers le Ganga Talao à Grand-Bassin et les quinze jours de jeûne, nos compatriotes de foi hindoue s’apprêtent à entamer la Grande (Maha) nuit de Shiva (Shivaratri), ce lundi 4 mars. Durant cette nuit, les fidèles se purifieront l’âme à travers des prières en vue d’obtenir la grâce de Shiva.

«La fête Maha Shivaratri est désormais une fête nationale. Toutes les religions confondues y participent à leur façon. D’ailleurs, les prières qui sont dites par les dévots ne sont pas destinées uniquement à leurs familles mais à l’île Maurice tout entière afin que la paix y règne », explique Hanshlall Sooklall, Head Priest à la Hindu House et président du Sanatan Dharma Purohit Mandal.

Hanshlall Sooklall, Head Priest à la Hindu House  et président du Sanatan Dharma Purohit Mandal.
Hanshlall Sooklall, Head Priest à la Hindu House et président du Sanatan Dharma Purohit Mandal.

Pour se préparer à la Grande nuit de Shiva le jeûne commence quinze jours auparavant. « Les croyants s’abstiennent de manger de la viande, de boire de l’alcool. Ils restent chastes les 15 jours qui précèdent la Grande nuit de Shiva. De plus, ils doivent réciter leurs prières tous les jours », explique Hanshlall Sooklall.

Eau sacrée

Quelques jours avant la Grande nuit de Shiva, des milliers de dévots, vêtus de blanc, entament leur pèlerinage vers le Ganga Talao, à Grand-Bassin afin d’y recueillir l’eau sacrée. Sur leurs épaules, ils portent leur kanwar, décoré de fleurs de papier, de guirlandes ou de représentations de divinités hindoues. 

« Mettre le kanwar sur l’épaule et entamer le pèlerinage fait partie du sacrifice qu’effectuent les dévots. Petits ou grands, les kanwar ont été décorés et construits avec soin. Et c’est dans la ferveur, qu’ils les transportent vers le Ganga Talao », explique notre interlocuteur. Une fois arrivés à Grand-Bassin, les pèlerins s’adonnent à des prières sur les berges du lac. Ils collectent l’eau sacrée et retournent chez eux, toujours en effectuant une procession.

Le jour de la fête, les fidèles se lèvent tôt et se rendent au shivala (temple) de leur localité. Après le rituel du prêtre, l’eau sacrée sera ensuite versée sur le shivalingam (pierre sacrée représentant le Dieu Shiva). Cette pierre cylindrique est le symbole du dieu Shiva, l’un des plus redoutables divinités du panthéon hindou. 

Dans la soirée, les fidèles effectuent le Chaar Pahrr Ki Puja, rituel en quatre séances, soit de 18 heures à 21 heures, de 21 heures à minuit, de minuit à 3 heures le lendemain et de 3 heures à 6 heures. Les dévots réciteront « Om Namah Shivaya » et d’autres mantras lors des rituels de shiv abhishek. Ils verseront du lait, du miel, du yaourt, du beurre clarifié, du sucre sur le shivalingam.  Ce n’est qu’au jour naissant, que les fidèles rompront le jeûne autour d’un repas.


maha-shivaratriL’origine de la fête Maha Shivaratri

Cette fête religieuse est toujours célébrée la nuit qui précède le jour de la nouvelle lune. Pour comprendre cette célébration, il faut remonter loin dans la philosophie hindoue qui raconte le barattage de l’océan, à la recherche du nectar de l’immortalité. Sauf qu’à la place, c’est un poison qui a fait surface mettant ainsi en péril la survie même de l’humanité. Pour protéger le monde, Shiva a avalé ce poison et l’a conservé dans sa gorge. Shiva devint ainsi Neelkanth, celui qui a la gorge bleue. Pour le soulager de sa souffrance, les dieux versèrent alors de l’eau sur sa gorge. C’est ce geste que reproduisent les dévots de Shiva pour l’honorer.  « La fête Maha Shivaratri célèbre aussi le mariage de Shiva avec la déesse Parvati », explique Hanshlall Sooklall.


Vishwanee Ramphul participera à la Grande nuit de Shiva avec sa famille.
Vishwanee Ramphul participera à la Grande nuit de Shiva avec sa famille.

Vishwanee Ramphul : « C’est important de guider les jeunes vers la spiritualité »

Mère de deux enfants, Vishwanee Ramphul, 50 ans, habitant Cassis, passera toute la nuit dans un temple, pour la Grande nuit de Shiva. C’est avec sa famille et ses enfants qu’elle compte entamer cette nuit de prière. « La fête Maha Shivaratri est un jour spécial et nous le célébrons dans la ferveur. Toute la famille sera réunie, même les plus jeunes, pour des séances de prières. C’est important de nos jours d’accompagner et de guider les jeunes vers la spiritualité », explique-t-elle. Les pélerins ont tous les âges, et sont de plus en plus jeunes, chaque année. Vishwanee ne rate sous aucun prétexte le pèlerinage. Elle le pratique depuis qu’elle a 22 ans. Si elle se rend par autobus, elle reviendra à pied ou vice-versa, précise-t-elle.  «  C’est le moment, où nous quittons notre confort pour nous sacrifier à Dieu. Dans nos prières, nous demandons santé et paix pour le monde entier », souligne notre interlocutrice.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !