Live News

Magasins, taxis d’hôtels, plaisanciers…Reprise au-delà des attentes pour les activités annexes du tourisme 

Les magasins font de bonnes affaires avec l’arrivée des touristes.

Après deux années de pandémie, l’industrie touristique à Maurice reprend petit à petit des couleurs.  Si les hôtels affichent le plein en termes de réservation pour la saison estivale, les perspectives sont aussi prometteuses pour les autres activités annexes. 

Magasins touristiques : les Arabes, les nouveaux principaux acheteurs 

Le président de l’Association de Tourist Shop Owners, Kunal Awotar, affiche la satisfaction. « Avec la guerre en Ukraine et la crise économique qui persiste toujours dans le monde, on s’attendait à une période de morosité. Cependant, c’est tout à fait le contraire que nous témoignons.  Les chiffres de vente ne cessent de croître », avance-t-il.  D’ailleurs, il affirme qu’il faut compter une hausse de 25 % sur les ventes des grands magasins touristiques par rapport à la même période en 2019. 

Il estime que les touristes ont fait des économies pendant deux ans et sont maintenant prêts à dépenser. « Si nous avions pu enregistrer de bonnes affaires durant la période hivernale, c’est principalement grâce aux Arabes. C’est un nouveau marché qui se montre prometteur pour les mois à venir aussi », fait ressortir Kunal Awotar. « Les Arabes sont les clients qui dépensent beaucoup. Ils cherchent en particulier des produits locaux, notamment les souvenirs de Maurice. On compte ainsi mettre le cap sur ce nouveau marché émergent. Nous adaptons nos offres par rapport à leurs demandes », confie Kunal Awotar. 

Après les Arabes, poursuit-il, les Européens, les Indiens et les Réunionnais restent les principaux clients. Le président se montre optimiste pour la haute saison qui approche. « Les ventes vont encore grimper », dit-il. Par ailleurs, il avance qu’il n’y a pas eu de fermeture de grands magasins. « Nous avons pu survivre grâce au soutien financier de l’État pour payer les salaires des employés », avoue-t-il.

Plaisanciers : l’octroi de nouveaux permis réclamé pour satisfaire la forte demande 

Actuellement, les activités nautiques sont tellement prisées qu’il n’y a pas assez de bateaux pour répondre à cette demande. C’est du moins que fait comprendre Soobeeraj Allock, directeur de Sunrise Sensation, l’un des principaux opérateurs dans l’Est du pays. « Nous sommes surpris du nombre de clients que nous recevons tous les jours. Les recettes sont au-delà de nos attentes », confie-t-il.  D’ailleurs, il soutient qu’avec la hausse du prix du carburant, les tarifs des activités ont été revus à la hausse de 25 %. « Même si les prix sont plus chers, les touristes sont disposés à dépenser », soutient-il.  

Par ailleurs, il dit avoir constaté de nouveaux marchés prometteurs. « Depuis quelques mois, nous recevons pas mal de Roumains, de Tchèques, de Slovènes et de Sud-Africains alors qu’avant la COVID-19, la clientèle se composait principalement de Français », dit-il. 

Selon Soobeeraj Allock, à partir de la fin septembre le nombre de clients va encore augmenter. Il demande que de nouveaux permis soient octroyés. « Si le gouvernement veut atteindre un million de touristes d’ici la fin de l’année, il faut aussi des nouveautés et suffisamment de prestations pour accueillir ce nombre visé  », appuie-t-il. 

Taxi d’hôtel : de meilleures recettes attendues pour la haute saison 

Sur un séjour de 10 jours, un touriste prévoit trois jours en moyenne pour des excursions dans un taxi d’hôtel. C’est ce qu’indique Ramjeetun Vedprakash, président de la Fédération of Hotels Taxis. « Depuis la réouverture des frontières, les activités reprennent graduellement. Nous constatons qu’il y a un fort engouement auprès des visiteurs de sortir et de visiter l’île », dit-il.

Selon lui, cette hausse dans la demande permet aux opérateurs de taxis d’hôtels à joindre les deux bouts après deux années difficiles. Il souligne que les clients principaux sont les Français,  les Allemands,  les Italiens  et les Sud-Africains. « Ils sollicitent le service de taxi pour les aventures dans la nature, comme à Chamarel et aux Black River Gorges, entre autres », dit-il. Ils sont aussi nombreux à prendre le taxi d’hôtel pour aller au marché central de Port-Louis.  Il est d’avis que la tendance se poursuivra avec l’arrivée de la haute saison. « D’ailleurs, on estime que les sorties seront plus fréquentes que les années avant la pandémie », prévoit-il. Selon lui,  les hôtels doivent jouer le jeu « en recommandant aux touristes le service de taxi d’hôtel à la réception. »

4 641

C’est le nombre d’opérateurs qui détiennent un permis de la Tourism Authority (TA). Ils sont enregistrés sous 30 différentes activités commerciales.

Questions à … Lindsay Morvan, directeur de la Tourism Authority : «Depuis le début de l’année, nous avons reçu 182 demandes de permis»

Y a-t-il eu des fermetures d’entreprises engagées dans des activités touristiques depuis la pandémie ?
On a enregistré quelques non-renouvellements de licences, mais ce n’est nécessairement pas lié à la fermeture des entreprises.  Il est à noter que les opérateurs touristiques (hormis les détenteurs de licence de bateaux privés) étaient exemptés du paiement de leurs licences pour une durée de deux ans à partir du 19 mars 2020 pour la période 2020-2021 et 2021-2022.

Quel est le nombre de personnes employées par ces opérateurs ?
Le nombre n’est pas disponible. Cependant, selon les chiffres (officieux), cela tourne autour de 70 000 employés directs et environ 30 000 indirects.

La TA reçoit-t-elle de nouvelles demandes de permis? Quel est le nombre de permis qui seront livrés d’ici fin d’année ? Et pour quelles activités ?
Depuis le début de cette année jusqu’au mois de juillet, la Tourism Authority a enregistré 182 nouvelles demandes de permis. Le nombre sera livré ne peut être déterminé. Cela dépend de la demande et de la conformité aux normes établies. Il est à noter que, parfois, certaines applications sont annulées à la requête du demandeur ou rejetées pour non-conformité aux normes requises.

Activités autorisée par la TA  Nombre de permis actifs au 31 juillet 2022
Guest House 220
Hôtel 110
Résidence de touristes  853
Boîte de nuit  18
Club privé  6
Pub 8
Restaurant 796
Table d’hôtes  24
Activité liée à l’éco-tourisme  16
Marchand de plages 429
Marchand sur les sites d’attraction  16
Centre de plongée 10
Aquarium 1
Boat House  74
Golf  8
Centre de santé dans les locaux d’hôtels 1
Location de bicyclette  20
Agence de location d’autobus  2
Kite-surf  22
Agence de location de motocyclette  39
Agence de location de quad  10
Windsurf  2
Centre de ‘scuba diving’  70
Spa dans les locaux d’hôtels  16
Agence de voyages  146
Sports nautiques (pedalo, kayak etc) 9
Tour opérateurs  364
Domaine  5
Guide touristique  18
Artisans  1 328
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !