People

Ma vie en images : Magalie Antoo-Nozaïque

Magalie Antoo-Nozaïque, 36 ans, incarne l’image de la femme accomplie. La Miss Mauritius 2004 est une sœur complice, une femme épanouie, une maman joyeuse et une épouse comblée. Pour elle, la famille représente l’équilibre. 

Magalie Antoo-Nozaïque

En 2004, Magalie Antoo a 21 ans et se présente au concours Miss Mauritius. « Mes collègues ont trouvé que j’avais le profil d’une potentielle candidate. Ils m’ont encouragée à envoyer ma candidature. Au départ, j’étais peu convaincue, mais je me suis quand même lancée. J’ai été retenue pour faire partie des finalistes. J’ai donné du mieux que j’ai pu une fois l’aventure démarrée. Cela a porté ses fruits et j’ai été élue Miss Mauritius. » La couronne a beaucoup contribué à son épanouissement et à son développement. Après son année de règne, elle décide de devenir chaperonne auprès de l’organisation Miss Mauritius. Elle partage son expérience avec les nouvelles Miss et les conseille. 

Magalie Antoo-Nozaïque

En mai 2005, la jeune Mauricienne s’envole pour la Thaïlande. Elle représente Maurice lors de la finale internationale de Miss Univers. Elle fait la connaissance de nombreuses miss, notamment Miss Finlande et Miss France. « Le concours de beauté m’a permis de faire des rencontres et de nouer de nouvelles amitiés. J’en ai profité pour découvrir la culture des autres et partager la mienne. J’ai également eu l’occasion de découvrir la Thaïlande. »

Magalie Antoo-Nozaïque

Une première ! Deux sœurs Antoo élues Miss Mauritius deux années consécutives. « Isabelle était émerveillée par mon cheminement en tant que Miss Mauritius. Elle a voulu tenter sa chance en 2005 et elle a réussi. Cela m’a fait énormément plaisir de lui remettre la couronne. » Isabelle est l’aînée de Magalie d’une année. Malgré cela, elles partagent de nombreux points en commun. « Plus jeunes, nous avions l’habitude de nous habiller à l’identique. Nous avions le même cercle d’amis. On nous voyait souvent comme des jumelles. »

Magalie Antoo-Nozaïque

Magalie met au monde son fils Théo en 2009. Sur cette photo, il a moins de trois mois. « La naissance de Théo m’a apporté que du bonheur. Il est devenu ma priorité et m’a fait développer un nouveau sens de responsabilité. » 

Magalie Antoo-Nozaïque

Magalie et Thierry Nozaïque se sont rencontrés dans une boîte de nuit en 2006. « Thierry est d’origine mauricienne, mais a vécu à Montpellier en France. Il était en vacances à Maurice, quand nous nous sommes rencontrés pour la première fois. Nous sommes devenus amis. De fil en aiguille, l’amour s’est installé. La venue de Théo a approfondi notre relation. » Quelques années plus tard, les tourtereaux se sont mariés civilement un vendredi 13.

Magalie Antoo-Nozaïque

Les sœurs Antoo organisent un double mariage le 21 octobre 2016. « Isabelle a vécu une histoire comme la mienne. Son époux est d’origine mauricienne, mais habite en Australie. Le couple a aussi eu des enfants, avant de se marier religieusement. Un jour, maman nous a donné l’idée de ce double mariage. Cela nous a fait rigoler au début. Par la suite, l’idée nous a plu. Cela a nécessité une année de préparatifs. Nous avons réussi à organiser un événement grandiose en présence des proches et des amis. »

Magalie Antoo-Nozaïque

La première semaine d’août de cette année, Magalie et Thierry Nozaïque ont organisé une fête pour marquer la première communion de leur fils. La maman et le beau-père de Magalie sont présents. « Cela fait vingt ans depuis que nous avons perdu notre père. Ma maman est le pilier de la famille. Et notre beau-père a toujours été à nos côtés. »