Magazine

Lutte anticorruption : nouvelle édition du concours de courts-métrages de l’Icac

courts-métrages « The C Word » de Wassim Sookia s’est distingué dans la catégorie « Professionnel » en 2016.

L’Independent Commission against Corruption (Icac) a trouvé que la vidéo est un moyen efficace pour sensibiliser la population à l’importance de la lutte contre la corruption. Deux ans après le succès de la première édition du concours de courts-métrages, l’Icac en lance une seconde. Le court-métrage devra être d’une durée de cinq à sept minutes. Il peut être en anglais, en français ou en kreol. L’œuvre doit être axée sur un des douze thèmes ayant trait à la corruption. Ils sont énumérés sur le site de l’Icac.

Les intéressés peuvent participer dans une des deux catégories suivantes : « Professionnel » ou « Amateur ». Ils ont jusqu’au 1er octobre pour remettre le formulaire de participation à l’adresse email kkoonjal@icac.mu. Le court-métrage (sur DVD) doit être envoyé au plus tard le 12 novembre à l’adresse suivante : The Director, Corruption Prevention and Education Division, Independent Commission against Corruption, Réduit Triangle, Moka. La mention « Anti-corruption Short Film Competition » doit figurer sur l’enveloppe.

Le gagnant de la catégorie Professionnel recevra Rs 50 000 et celui de la catégorie Amateur obtiendra Rs 30 000. Des trophées seront remis à l’équipe gagnante (qui ne devra pas compter plus de cinq acteurs), au meilleur acteur et au scénariste. La cérémonie de remise de prix est prévue en décembre. Des informations supplémentaires et les règles de la compétition sont disponibles sur le site Web de l’Icac.