Faits Divers

Lutte anti-drogue à Bel Air Rivière Sèche : le dealer Polok arrêté pendant l’alerte cyclonique 3

François Migel Philogene, alias Polok, et ses 821 semences de cannabis.

Ils ont bravé le temps cyclonique en pleine alerte 3 avec la présence de Diane pour faire leur mission. Ce sont des agents de l’Anti Drug & Smuggling Unit de l’Est qui avaient dans leur ligne de mire un dénommé Jean François Migel Philogène, alias Polok, 41 ans, issu de la Résidence EDC Caroline, Bel Air Rivière Sèche. 

Cette région de l’Est est connue pour être un repaire de trafiquants de drogue. Polok est fiché à l’Adsu de l’Est. Les enquêteurs,  dirigés par l’inspecteur Sevanandee, ont vu en ce temps cyclonique le moment idéal pour traquer ce dealer qui était longtemps dans leur ligne de mire. Il parvenait toujours à tromper la vigilance des policiers, car ce suspect était difficilement repérable dans le quartier. Ses précédentes arrestations l’avaient contraint à rester sur ses gardes.   

Ainsi tôt samedi matin, en pleine alerte cyclonique, l’escouade anti-drogue de l’Eastern Division, qui avait des renseignements précis que Polok est toujours actif dans le trafic de cannabis, débarque en sa demeure. 

Vers 4 heures 30 samedi matin, la maison de cet opérateur de bateau de plaisance est fouillée de fond en comble. Une démarche qui porte vite ses fruits avec la découverte de 821 semences de cannabis. Une somme de Rs 42 000 que la police soupçonne de provenir de la vente de la drogue a aussi été saisie sur place. Le dénommé Jean François Migel Philogène est alors mis en détention policière pour trafic de drogue.

Ce dernier n’est pas un inconnu de la Brigade Anti-Drogue de l’Est.  En août 2018, lors d’une descente policière, cet opérateur de bateau est trahi avec la présence de 23 plantes de cannabis,  mesurant entre 30 centimètres et 1 mètre 20, qui étaient cultivées sur le toit de sa demeure. Une forte somme d’argent, notamment près de Rs 200 000, avait aussi été saisie sur place. Ce présumé dealer n’est pas le seul membre de sa famille à se faire cueillir par l’Adsu. En avril 2019, sa sœur Jessica Philogène et son concubin Luciano Jairo Momus sont tombés dans les griffes de l’Adsu avec la saisie d’une quantité de l’héroïne ainsi qu’une somme de Rs 428 600. La dénommée Jessica Philogène comptabilise plusieurs arrestations pour des affaires liées au trafic de drogue.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !