Live News

Loto : elle a quatre bons numéros mais ne peut pas toucher ses gains

Loto

Marie-Noëlle a joué au loto le 27 juillet dernier alors que la cagnotte était à Rs 34 millions. Lorsqu’elle vérifie son ticket début novembre, elle découvre quatre bons numéros. Cependant, en allant récupérer les gains, on lui annonce que le ticket a déjà été validé. Elle est convaincue de ne l’avoir pas fait. Que s’est-il donc passé ?

C’est le samedi 3 novembre dernier qu’elle est tombée sur le ticket qui porte les quatre bons numéros. « J’aime bien changer de sac à main de temps en temps et c’est lorsque j’ai changé de sac que je suis tombée sur le ticket. Au début, je ne savais pas que c’était un ticket gagnant. Mon fils l’a alors vérifié, et effectivement, il y avait quatre bons numéros. Je suis partie tout de suite au supermarché Intermart à Bagatelle pour toucher l’argent mais la préposée m’a dit que le ticket a déjà été validé », explique Marie-Noëlle. Elle s’est tournée vers la Lottotech pour exposer le problème mais « je fais des allers-retours. Ils m’ont juste dit que le ticket a déjà été validé et si, d’après moi, il y a un problème, il faut que je consigne une plainte au poste de police », poursuit-elle. « J’ai l’impression qu’on me prend pour une arnaqueuse et cela m’a blessé », s’exprime-t-elle.

Sollicitée, Virginie Pasnin, une représentante de la Lottotech, explique que le ticket de Marie-Noëlle a effectivement déjà été validé selon le système. « Sur chaque ticket, il y a un numéro qui est relié à chaque agent. Le système enregistre tous les codes, c’est-à-dire, tous les tickets qui sont joués à travers l’ile. Le système confirme que le ticket de cette dame comportait quatre bons numéros et qu’il a été validé au tabagie Deluxe à Quatre-Bornes. Les agents ne sont pas obligés de ramasser les tickets gagnants des détenteurs car des fois les gens rejouent les mêmes numéros. On se réfère aux informations sur le système qui ne peut valider à nouveau un même ticket », explique-t-elle. La plainte de Marie-Noëlle a été référé à la Gambling Regulatory Authority par la Lottotech.

Marie-Noëlle est sûre de n’avoir pas touché cet argent. Quelqu’un d’autre l’aurait-il fait à sa place ? Elle a décidé de porter plainte à la police.