Faits Divers

Lors d’un exercice de contrôle : 30,5 kg de haschich et 1 003 bouteilles de whisky interceptés au port

30,5 kg de haschich et 1 003 bouteilles Les chiens renifleurs ont aidé à lever le voile sur de la drogue et du whisky dissimulés.

Joli coup de filet de la Custom Anti Narcotics Section et de l’Anti Drug and Smuggling Unit au port, dans la journée du mardi 9 avril. 30,5 kilos d’haschich, d’une valeur estimée à Rs 91 millions, et 1 003 bouteilles de whisky ont été saisis. L’importatrice, une dame de 54 ans, a été arrêtée.

Les 30,5 kilos d’haschich ont été découverts, lors d’une vérification, par la Custom Anti Narcotics Section (CANS) et l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU), au port le 9 avril. Ce sont « Cassidy » et « Milan », les chiens renifleurs du K-9 Section, qui ont aidé à lever le voile sur le pot aux roses. 1003 bouteilles de whisky, de différentes marques, d’une valeur estimée à Rs 1 million, ont été récupérées par les autorités. La drogue et l’alcool de contrebande sont arrivés dans un conteneur, à bord d’un navire en provenance de Milan, Italie.

Vers 15h45, lors d’une séance de vérification au Passenger Terminal du Port, les douaniers ont tout de suite été intrigués par le poids d’une boîte en carton contenant des haut-parleurs et des moules décoratifs. Ces derniers ont ainsi cru bon de faire examiner de près le poids de ce conteneur. L’exercice de contrôle a tout de suite dissipé le doute et dévoilé le mystère. De la drogue, dissimulée et répartie dans différents colis, a été découverte dans huit cubes rectangulaires.

Après une première analyse, les autorités ont conclu qu’il s’agissait du haschich, d’un poids de 21,4 kilos, estimés à Rs 64 millions. Le conteneur était importé au pays par une habitante de Terre-Rouge, âgée de 54 ans, et son représentant, un habitant de Saint-Paul, âgé de 22 ans.  L’Adsu a immédiatement été alertée. Une somme de Rs 180 000, en possession d’un des suspects, a été récupérée par l’ADSU. Cet argent est soupçonné d’être une partie de la recette de ce trafic.

Le même jour, le domicile de l’importatrice, à Terre-Rouge, a été perquisitionné par les limiers. Aucun objet compromettant n’a cependant été retrouvé. Après avoir passé la nuit du mardi 9 avril au Moka Detention Centre, l’importatrice s’est présentée devant la justice le lendemain matin. Une accusation provisoire d’importation de drogue a été retenue contre elle.

Dans la journée du mercredi 10 avril, un deuxième exercice de vérification a permis aux autorités de découvrir dans le même conteneur un surplus de 9,16 kilos d’haschich, estimés à Rs 27 millions.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more