Défi Zen

Lorena Gaus au nom des animaux 

Lorena Gaus La jeune femme a ouvert un refuge pour annimaux il y a deux ans.

Son amour pour les animaux a forcé le destin. À 25 ans Lorena Gaus, assistante vétérinaire, est la manager d’un des rares sanctuaires pour animaux : 'All Life Matters'. Elle a choisi de consacrer sa vie aux animaux et s’occupe aujourd'hui de près de 120 bêtes sur son domaine protégé.

Des chiens et des chats rescapés ou abandonnés, des singes vendus au bazar, une vache sauvée d’un sacrifice, un cochon, des chauves-souris ou des ex-chevaux de courses, tous ces animaux vivent dans un havre de paix, un véritable sanctuaire que Lorena Gaus a mis sur pied avec l’aide de son amie Moira. « J’ai choisi de leur donner une deuxième vie et de leur rendre tout l’amour qu’ils me donnent chaque jour », lance Lorena Gaus qui, il y a deux ans, a créé All Life Matters. 

Le déclic s’est produit alors qu’elle n’avait que dix ans. La jeune femme, d’origine Suisse venue s’installer à Maurice avec ses parents, confie avoir été choquée et révoltée devant le nombre de chiens et de chats errants. « J’ai toujours eu une grande connexion avec les animaux, donc je ramenais tous les chiens, les chats errants et les oiseaux blessés que je voyais ou qui avaient besoin de soins. Heureusement que mes parents me comprenaient », raconte-t-elle. Si certains trouvaient une maison, tous les autres restaient chez elle. « L’amour pour les animaux a toujours été présent à Maurice et il s’est amplifié face à toutes leurs souffrances. J’imaginais l’île paradisiaque et parfaite jusqu’à ce que je voie cela », ajoute la jeune femme.

C’est sans grande surprise que Lorena décide, après sa scolarité, de consacrer sa vie aux animaux. « J’étais en Suisse pour un apprentissage, mais l’île Maurice me manquait et je sentais que les animaux avaient besoin de moi ici. Les études étaient alors une perte de temps pour moi », confie-t-elle. À son retour, Lorena et son amie Moira décident de créer un lieu particulièrement protecteur pour les animaux. « J’ai été bénévole auprès de plusieurs organisations, mais je trouvais qu’il y avait un manque cruel de sanctuaire qui accueillerait tous types d’animaux indistinctement. Le premier animal du sanctuaire fut un ex-cheval de courses qui appartenait à Moira », indique  Lorena. Deux ans plus tard, All Life Matters accueille 120 animaux de tous genres. « Aucun d’entre eux n’a été acheté », précise-t-elle.

 Entre temps, Lorena décide de suivre des cours dans le domaine du monde animal. Elle est aujourd'hui assistante vétérinaire au sanctuaire. « J’adore m’occuper des animaux. Tous les jours,  je les baigne, les nourris, les lave et les soigne aussi. Ils font partie de ma routine », dit-elle. Mère de deux enfants, Lorena confie qu’elle puise son courage de l’amour que lui portent ses animaux. 

« Le sanctuaire permet d’abriter beaucoup d’animaux maltraités ou sauvés des rues ou d’abattoirs. 90 % de nos animaux ne seraient plus vivants, s’ils n’avaient pas été sauvés par ‘All Life Matters’ », affirme la jeune femme.

Telle une mère, elle élève ses animaux avec beaucoup d’amour. « J’ai fait de ma passion mon job et mes passions tournent autour des animaux. D’ailleurs, je monte à cheval », souligne-t-elle.

All Life Matters, qui opère en tant qu’association, n’a pas seulement pour but d'accueillir les animaux. « Nous voulons aussi essayer de changer la mentalité des gens et sensibiliser le public. Nous accueillons régulièrement des enfants pour des visites, afin de les éduquer sur le sujet », explique Lorena. La jeune femme propose aussi la stérilisation gratuite pour ceux qui n’ont pas les moyens de la payer. « Nous sommes disposés à donner les soins et apporter l’aide nécessaire aux animaux domestiques qui en ont besoin », poursuit-elle. 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, Lorena jongle entre sa passion pour les animaux et son rôle de mère et d’épouse. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !