Live News

L’option à l’étude : quarantaine gratuite pour ceux qui n’en ont pas les moyens

Les demandes de Mauriciens qui n’ont pas les moyens de payer la quarantaine seront étudiées au cas par cas.

La quarantaine payante pénalise certains Mauriciens qui souhaitent rentrer. Cet aspect de la phase 2 de la réouverture des frontières a été pris comme un dossier à part entière par le High-Level Committee qui se penche sur le dossier de réouverture. Cependant, une solution a été trouvée et devrait être finalisée dans les prochains jours : une quarantaine gratuite pour les passagers nécessiteux. 

Des citoyens mauriciens qui tomberont dans la catégorie « Hardship Cases » bénéficieront d’une mise en quarantaine aux frais de l’État. C’est à partir du 14 novembre que ce système sera mis en place. C’est du moins ce qu’affirme une des têtes pensantes de ce comité. Ce sont des centres récréatifs qui seront utilisés dans un premier temps. 

Une réunion, chapeautée par des techniciens du ministère des Affaires étrangères, s’est tenue le vendredi 23 octobre 2020. Un des spécialistes qui travaillent sur le dossier explique que les centres récréatifs abritent en ce moment des passagers qui étaient à l’étranger (surtout en Inde) pour des soins médicaux. « Il faudra qu’il y ait un battement de 14 à 17 jours avant de pouvoir rouvrir ces centres », précise le spécialiste. Ce temps mort sera utilisé pour réaménager et désinfecter les lieux. 

Toutefois, aucune décision finale n’a été arrêtée, il faudra obtenir l’aval du High-Level Committee sur la COVID-19. Le Dr Zouberr Joomaye, porte-parole du National Communication Committee sur la COVID-19, confirme que des discussions sont finalisées en ce sens. Il souligne que c’est le ministère des Affaires étrangères qui pilote ce dossier. 

Selon Zouberr Joomaye, il y a eu des demandes de la part de plusieurs ressortissants mauriciens qui veulent revenir mais qui n’ont pas les moyens de payer la mise en quarantaine. Ces demandes sont compilées et examinées une à une. Le comité donnera les détails sur la classification des « Hardship Cases » lors d’une présentation. 

Le but est de s’assurer qu’aucun passager ne tentera de déjouer le système. Pour cela, il faudra examiner les récentes fiches d’impôts payables par le passager, ses revenus et ses comptes bancaires, entre autres. Les dossiers seront étudiés « au cas par cas », a indiqué le Dr Zouberr Joomaye. D’ailleurs, le gouvernement a déboursé plus de Rs 300 millions en matière de quarantaines gratuites depuis le début des rapatriements, soit depuis mars 2020.

La quarantaine étendue  à la fin de novembre 

La quarantaine a été étendue. C’est ce qu’a annoncé le Conseil des ministres le vendredi 23 octobre 2020. Le ministre de la Santé émettra une notice sous la Quarantine Act 2020 en vue de promulguer le Quarantine (COVID-19) (Amendment No. 4) Regulations 2020. La période devait initialement prendre fin le 31 octobre 2020. Mais avec la situation qui empire dans le monde, elle a été étendue au 30 novembre 2020. Les Quarantine (COVID-19) Regulations 2020 sont, de fait, étendus. Ces règlements concernent : la distanciation sociale, le port du masque, les contraventions, les perquisitions, etc. Selon une source du ministère de la Santé, la période sera étendue après le 30 novembre, dépendant de la situation dans le monde et à Maurice.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !