Live News

Loisirs : pleins feux sur ces activités qui séduisent les noctambules

Loisirs

Randonnées, courses, camps en pleine forêt ou encore « street ouest », les activités en soirée sont légion. Elles sont très tendance et bon nombre de téméraires en sont friands.

Cela roule pour les fanas des courses de nuit ! Il y en a une flopée depuis ces dernières années. Le Puma Night Run Moka Mauritius, qui en est à sa deuxième édition, cette année, en fait partie. Le 31 août à l’amphithéâtre de Moka de 16 h 30 à 21 h 30 et en partenariat avec Allsport, Moka Smart City, SEAT, Défi Media Group et Ascencia, il donne rendez-vous aux amoureux de la nature et du sport. Plusieurs épreuves physiques sont au programme de cet événement. Des échauffements sont prévus avec l’Atelier des Artistes avant le début de la course à 18 h 30.

Sarvesh Teelookee, l’organisateur du Puma Night Run, explique : « Les Mauriciens sont de plus en plus friands des courses de nuit qui donnent la possibilité de découvrir un lieu sous un autre angle. Aujourd’hui, nous avons une vingtaine de trails et plein d’adeptes qui recherchent une expérience différente. Avec les constructions à Port-Louis, nous avons voulu faire découvrir le cœur de l’île aux participants. Moka est une ‘smart city’ en devenir et c’est l’occasion de le découvrir avec un œil neuf d’autant qu’un ‘jogging track’ a été fraîchement aménagé. »

Si vous souhaitez participer, il suffit de cliquer sur ce lien www.victorygroup.mu/pumanightrun pour remplir directement la fiche d’inscription. Sinon, les formulaires d’inscription sont disponibles dans tous les magasins d'Allsport, Puma et Active Sport à travers le pays. De plus, l’équipe de Puma et du Défi Media Group sera présente dans différentes régions pour promouvoir l’événement et aider le public à s’enregistrer. Chaque groupe de quatre personnes bénéficiera du tarif-entreprise à Rs 850 au lieu de Rs 950 par personne.

street quest

Succès fou

Lancé en 2017, par Dodo Quest, le Street Quest a connu jusqu’ici six éditions. Zombie Night, Superheroes, Bad Gangstas, Crazy Scientists, Men in Black ou encore Hellonwheels, les différents ‘street quest’ organisés ont eu un succès fou. Ally Azhar, Business Development Director, indique : « Nous avons déjà accueilli jusqu’à 175 participants. Aussitôt les inscriptions lancées, les billets se vendent en trois jours et les requêtes de nos followers ne s’arrêtent pas pour connaître la date du prochain ‘street quest’. » Des thèmes sont choisis avec soin, afin d’apporter un cachet mystérieux à cet événement unique en son genre. Les participants sont, en effet, invités à se déguiser en fonction du thème du ‘street quest’. 

Les gens y participent par groupe de trois à cinq ans une voiture. Pour le faire, il suffit de réserver votre jeu, de créer votre équipe et de préparer vos déguisements pour davantage de fun. L’épreuve comprend le décodage de plusieurs énigmes, des tâches inhabituelles, des obstacles et des attractions. « Au fil des péripéties, les participants découvrent Maurice et un brin d’histoire. » Le prochain ‘street quest’ est prévu en décembre, lors des vacances scolaires. Les adeptes sont invités à suivre la page Facebook de Dodo Quest pour en connaître la date.

La passion pour les sorties en plein air prend une nouvelle dimension avec l’association Tram qui organise, deux fois l’an, des randonnées de nuit. 

« Les randonnées de nuit, réservées aux habitués uniquement, sont des expériences à vivre au moins une fois, souligne Clifford Charles, vice-président de l'association. Du haut de la montagne, la vue est imprenable, on voit toutes les lumières de la ville et c'est un moment fort pour les randonneurs. » La prochaine randonnée de nuit est prévue fin novembre. Les places se limitent à une trentaine de randonneurs indépendants et à partir de 13 ans. Parmi les parcours privilégiés, on dénombre Chamarel à Piton et Plaine-Champagne avec vue sur l’Ouest, Montagne du Corps-de-Garde, de la Montagne du Pouce jusqu’à Saint-Pierre, Montagne du Lion et Montagne des Signaux.

Camping primitif sur place

world of chamarelMis à part la randonnée de nuit, Tram se démarque des autres groupes avec son “overnight backpacking” régulièrement proposé. C’est-à-dire qu’à la tombée de la nuit, les randonneurs campent sur place pour reprendre la route, le lendemain matin. « C’est très prisé depuis quelque temps, car la nuit, tout est différent, dont surtout l’ambiance et les Mauriciens sont férus de ces expériences qui les font découvrir la beauté de l'île autrement », précise Clifford Charles. 

Une expérience mémorable en pleine nature, c’est ce que propose World of Chamarel à travers des sessions de ‘primitive camping’. Ce camp qui est dédié aux campeurs, expérimentés ou pas, est un moment de reconnexion avec la nature. En plus des randonnées, on apprend à monter une tente, à faire un feu de camp et à se nourrir des poissons pêchés dans les rivières. Le soir venu, on dort bien au chaud dans un sac de couchage. Toute une aventure !

Le camping primitif de Chamarel est un terrain réservé à la tente sur sol. Il est situé dans un cadre pittoresque et boisé avec des paysages à couper le souffle et une variété d'animaux sauvages. C'est une occasion idéale pour une retraite paisible qui sort, c’est le cas de le dire, des sentiers battus… On peut y apporter sa tente personnelle. C’est aussi disponible sur demande. Alors qu’est-ce qu’on attend pour partir à l’aventure ?

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor