Xplik ou K

Logement social - NHDC : quand choisir sa région est impossible 

nhdc Une maison type de la NHDC.

Le souhait ultime d’Asraf Mohammad : obtenir une maison de la National Housing Development Company (NHDC) dans la région de Notre-Dame ou Chebel. Cela fait quatre ans que cet habitant de Plaine-Verte de 34 ans est marié. Asraf, accompagné de son épouse Amirah, a vécu pendant un moment chez son père, veuf depuis sept ans.  

Mais les incessantes disputes entre père et fils ont eu raison de leur relation. Le problème s’est aggravé quand le père d’Asraf a ramené une autre compagne à la maison. Il aurait insisté pour que son fils s’en aille. Il aurait même saisi la justice, obtenant un ordre de la cour sommant Asraf de quitter les lieux au plus tard le 31 décembre 2018. Le couple est parti en janvier 2019, après que le père d’Asraf a mis tous ses biens à la rue. 

Un an plus tôt, soit en janvier 2018, le couple avait fait une demande pour un logement de la NHDC. En mars 2018, mari et femme avaient été convoqués pour un entretien. On leur aurait ainsi « promis » une maison à Notre-Dame. Interrogé sur leur capacité à payer comptant, le couple avait répondu par l’affirmative. Le montant dont il devait s’acquitter tournait autour de Rs 560 000. 

Le mardi 16 juillet 2019, Asraf et Amirah ont reçu un coup de massue sur la tête. On leur aurait annoncé qu’ils obtiendraient peut-être une maison à Petite-Julie, non à Notre-Dame. La nouvelle région attribuée serait trop éloignée pour mari et femme, qui sont marchands ambulants dans la capitale. L’idéal, pour eux, serait Chebel voire Notre-Dame. 

Intervenant sur ce cas, Gilles L’Entêté, Chief Executive Officer de la NHDC, a fait la déclaration suivante : « Nous n’avons pas promis de maison à M. Asraf à Notre-Dame. Nous avons tout simplement référé son dossier pour Notre-Dame. Le problème, dans son cas, est que sa demande est toute récente. Il y a des requêtes qui datent de 15 voire 20 ans pour la région de Notre-Dame. »

Si Gilles L’Entêté concède qu’Asraf est bel et bien éligible à une maison de la NHDC, il estime néanmoins que la proposition, pour le demandeur, porte sur Petite-Julie. « S’il n’est pas satisfait de la région qui lui a été attribuée, il doit participer à des entretiens qui ont cours en ce moment ou alors opter pour des maisons construites à Baie-du-Tombeau. Surtout que le demandeur était disposé à payer comptant », a déclaré le CEO de la NHDC avant d’ajouter : « Ce que je demanderai à M. Asraf c’est de louer une maison en attendant qu’on puisse satisfaire sa demande. Nous le placerons sur la liste d’attente pour le site de Baie-du-Tombeau ou celui de Petite-Julie. »

Gilles L’Entêté rappelle que les maisons en construction à Baie-du-Tombeau seront prêtes dans quelques mois. « Toutefois, M. Asraf devrait comprendre qu’il y a des gens avant lui qui attendent depuis un moment, dont certains depuis 1998. Il se peut qu’il obtienne une maison à Baie-du-Tombeau. Mais il se peut qu’il n’en obtienne pas non plus », a-t-il conclu. Interrogé à ce sujet, Asraf a indiqué que cela ne l’intéresse pas d’aller vivre à Baie-du-Tombeau. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !