Xplik ou K

Logement : Faizal attend une maison de la NHDC depuis 15 ans

Faizal Hoosainbeg La maison de la famille Hoosainbeg tombe en ruine.

Faizal Hoosainbeg, 48 ans, marié et père de famille habitant à la rue Paul Taureau à Port-Louis, travaille comme vigile. Il vit dans des conditions extrêmes difficiles. Il dit avoir fait une demande pour une maison de la NHDC depuis 15 ans. Il attend toujours !

Faizal Hoosainbeg occupe une maison qui appartient à un proche. En fait, c’est une chambre en tôle qui sert aussi de cuisine… Sa fille, qui vient d’être admise en Grade 7, fait ses devoirs sur le lit depuis qu’elle est au primaire. Depuis quelque temps, la chambre tombe en ruine et la famille craint qu’elle ne cède complètement. « Quand il pleut, c’est très difficile pour nous car la pièce se transforme en un panier percé », confie l’occupant. Malgré tout le stress de ce mode de vie, elle garde espoir d’avoir une maison de la NHDC.

Faizal Hoosainbeg affirme avoir fait une demande en ce sens depuis 2003. « On m’a inscrit pour plusieurs endroits : Vallée-des-Prêtres, Cité La Cure et Mont-Goût, ajoute-t-il. En juillet 2016, j’ai reçu une lettre pour remplir des formulaires à la NHDC afin d’avoir une maison à Mont-Goût. » On lui a dit qu’il faudrait faire un dépôt de Rs 90 000 et disposer de Rs 20 000 pour d’autres frais.


Ensuite, la famille a reçu une lettre l’informant que sa demande pour Mont-Goût avait été rejetée.  « Monn fer demars enkor e NHDC fine dire ki mo pou gayn enn lakaz Pamplemousses et mo p attan av ek bokou lespwar parski nou bien bizin sa. Mo finn ekonomiz kas pou ki mo fami gagn enn lakaz desan. »

Du côté de la  NHDC, on nous informe que son nom figure déjà sur la liste des personnes prioritaires pour Pamplemousses et qu’il devra attendre que la maison soit prête.