Live News

Location de terrains agricoles de l’État : les bénéficiaires tenus de suivre une formation sur des techniques de culture «smart»

L’octroi de terrain de l’État pour des besoins agricoles à des particuliers pourra à l’avenir se faire sous condition que les demandeurs suivent une formation sur des techniques de culture « smart ». Cette idée serait actuellement à l’étude, à en croire le ministre de l’Agro-industrie, Maneesh Gobin.
L’annonce a été faite jeudi 18 novembre à l’hôtel Long Beach à Belle Mare. Maneesh Gobin participait à une cérémonie à l’intention des planteurs de légumes de la région sur la Smart Climate Agriculture. L’objectif étant notamment d’amener ces planteurs à faire une utilisation judicieuse de l’eau pour les besoins d’arrosage et de réduire l’utilisation de produits chimiques dans les champs afin de pouvoir contrer efficacement les répercussions du changement climatique.

Selon le ministre, il y a actuellement pas mal de personnes qui louent une parcelle de terrain auprès du ministère de l’Agro-industrie ou de l’Irrigation Authority à des fins agricoles. « Nous sommes en train de réfléchir dessus. Nous allons devoir mettre comme condition que le demandeur aille suivre une formation. Ne serait-ce qu’une fois par an mais ils vont devoir apprendre ces nouvelles techniques car le gouvernement est déjà en train de faire beaucoup d’effort et fournir beaucoup d’argent », a-t-il fait comprendre.

Le ministre a annoncé, au passage, qu’après les planteurs de canne, ceux de légumes pourront eux aussi bientôt bénéficier de subsides sur l’acquisition de fertilisants notamment. Ce, après une flambée de prix de ces produits. « Cela se fera dans quelques jours, nous sommes toujours en train de calculer le montant du subside », a-t-il indiqué.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !