Interview

Lobin Unmole, Managing Director de la DBM : «Nous avons des demandes de financement à hauteur de Rs 256 M»

Lobin Unmole

La Development Bank of Mauritius Ltd (DBM) affiche son optimisme avec de nouveaux projets, précise Lobin Unmole, son directeur lors de cet entretien.

Comment se porte le bilan financier de DBM ?
Notre stratégie actuelle est centrée sur la consolidation du bilan de la banque. Nous avons déjà approuvé un plan de restructuration financière. La banque a remboursé  plus Rs 3 milliards (en capital et intérêts)  à ses créanciers. Le seul créancier de la DBM est le gouvernement, qui est aussi son principal actionnaire.

Songez-vous à diversifier vos services ?
La DBM pense aujourd’hui bien au-delà du financement des projets et nous tenons ainsi à diversifier nos services comme utiliser nos superficies industrielles pour générer de l’énergie verte très prochainement.

Quid du soutien accordé par l’État ?
Le gouvernement nous a étendu son soutien lors de la dernière présentation du Budget en accordant presque un milliard de roupies pour les PMEs.

Avez-vous de nouveaux plans de financement ?
Tout à fait. Pour le Micro Credit Scheme, nous identifions les PMEs dont les chiffres d’affaires ne dépassent pas Rs 2 millions annuellement.  Le plafond du prêt est de Rs 250 000, avec un taux d’intérêt de 3 % par an. Le remboursement est échelonné sur cinq ans, avec une période de moratoire de six mois. Parallèlement, nous avons assoupli nos conditions pour brasser large. Actuellement, le petit entrepreneur ne doit pas nécessairement avoir un terrain pour avoir son financement. La banque demande un personal guarantee comme sécurité et prend une charge flottante. Je crois que l’assouplissement permettra aux micro-entreprises d’avoir accès au financement.  Toutefois, elles devront s’enregistrer au SME Mauritius et en même temps elles pourront effectuer les préparations préliminaires avant que le dossier atterrisse chez nous. Elles auront aussi leur marketing plan. 

Sous le Start ups/Women Entrepreneurs Scheme, nous mettons sur place une plateforme d’un prêt d’un million avec un intérêt de 3 % pour les quatre premières années et  le reste sera calculé sur le repo rate plus 2 %. Le remboursement s’étend sur sept ans, avec une période moratoire d’un an.  Nous visons principalement les entreprises qui apportent de la valeur ajoutée à leurs produits.

Qu’en est-il des plans sur 'sheltered farming' et 'bio farming' ?
Le Sheltered Farming Scheme offre un plafond de Rs 3 millions aux jeunes agriculteurs avec un taux d’intérêt de 3 % pour les quatre premières années et le reste sera calculé sur le repo rate plus 2 %. Le remboursement s’étend sur sept ans, avec un moratoire d’un an. Cette facilité est offerte pour la culture de fleurs et de légumes. Par ailleurs, avec ce nouveau plan, notamment l’organic farming, nous proposons un maximum de Rs 1 million, avec un taux d’intérêt de de 3 % pour les quatre premières années et le reste sera calculé sur le repo rate plus 2 %.  Le remboursement est étalé sur sept ans au maximum, avec un moratoire. 

À ce jour, combien de clients compte la DBM ?
Je chiffrai nos clients à 25 000.

Y-a-t-il une hausse dans la demande de vos services ?
Nous avons à ce jour des demandes de financement à  hauteur de  256 millions de roupies découlant de ces différentes activités organisées.