Législatives 2019

Litige sur les sigles du MP : «Pa kapav garde ene parti politik en otaz», dit Atma Bumma

«Pa kapav garde ene parti politik en otaz. Alan Ganoo fin dir li mem ki li pe dissocie li avek decision buro nationale, tout en affirmant qu’il s’agissait de sa décision politique personnelle. Zordi li pe vin deklar kuma dir li proprieter MP. La question fondamentale demeure qui détient le MP», a réagi Atma Bumma devant les journalistes. Cela, après le refus de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) d’enregistrer pour le moment le Mouvement Patriotique (MP) comme parti à ces élections législatives 2019.

Aux côtés de Jean-Claude Barbier, Atma Bumma a affirmé qu’ils attendent le verdict de la Cour sur qui peut utiliser les sigles du Mouvement Patriotique entre les deux camps.

Pour rappel, la Commission électorale a refusé d’enregistrer le parti du MP en raison de la mise en demeure servie par le président du parti, Alan Ganoo, le lundi 7 octobre, au tandem Jean-Claude Barbier et Atma Bumma. A leur tour, ces deux derniers ont fait pareil mardi par rapport au groupe mené par Alan Ganoo. Les deux groupes revendiquent la paternité et les sigles du MP pour ces élections générales.

L’exercice d’enregistrement des différents partis et des alliances politiques, en marge des législatives du 7 novembre, a été lancé à la Commission électorale ce mercredi matin, 9 octobre. Il se clôturera le vendredi 11 octobre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation