Live News

Litige entre un client et un concessionnaire : les réparations de sa voiture neuve pas effectuées depuis plus d’un an

New car La voiture neuve de Teshan n’a pas été réparée alors qu’elle est couverte par une garantie de trois ans.

Teshan R. explique qu’il fait face à tous les problèmes du monde pour faire réparer sa voiture neuve qui est couverte par une garantie sur trois ans. Selon l’agence, il s’agit de problèmes mineurs. Pour sa part, la Consumer Affairs Unit suit cette affaire de près.

Cela fait plus d’un an que Teshan, un habitant de Pamplemousses, a acheté une voiture neuve dans une agence d’automobile au coût de Rs 900,000. Cependant, le jeune homme explique qu’après l’achat, il n’a pas été satisfait de l’état du véhicule. « J’ai acheté le véhicule le vendredi 27 décembre 2019. C’était le dernier jour de travail de l’année. Lorsque je me suis rendu à l’agence pour récupérer mon véhicule, j’ai remarqué quelques anomalies avec le véhicule. À quelques endroits sur la voiture, j’ai constaté des traces de rouille. De plus, la voiture ne fonctionnait pas convenablement. Parfois, quand je mettais la voiture en marche, elle ne démarrait pas automatiquement. Le même jour, je leur ai fait part des anomalies. Mais certains employés de l’agence m’ont dit que la voiture était ainsi et que s’il y avait des retouches et réparations à faire, ils le feraient », explique Teshan. 

Au début de l’année 2020, soit le 6 janvier, Teshan dit avoir contacté l’agence par téléphone une première fois. N’ayant pas encore repris ses activités, l’agence a donné rendez-vous à Teshan pour la mi-janvier. « J’ai retourné le véhicule à l’agence au mois de janvier. Au total, ma voiture avait passé 22 jours à l’agence où j’avais effectué l’achat. Comme il y avait trois ans de garantie à l’achat, je m’attendais à ce que les réparations soient faites, mais j’ai constaté qu’aucune amélioration n’a été faite dans la voiture lorsque je suis allé récupérer mon véhicule 22 jours plus tard », déplore Teshan.
Par la suite, Teshan indique avoir envoyé plusieurs courriels au cours de l’année 2020 à la compagnie en question concernant ce problème. Or, la compagnie n’est jamais revenue vers lui, fait-il ressortir. De ce fait, en novembre 2020, il a consigné une plainte à la Consumer Affairs Unit.

La rédaction a envoyé un courriel à la compagnie. Un responsable de l’administration est revenu vers la rédaction et a fait part qu’ils sont au courant que le cas a été référé à la Consumer Affairs Unit. Selon la compagnie, plusieurs propositions ont été faites au client, mais ce dernier n’a pas accepté. Ainsi, le cas a été référé au conseiller légal de la compagnie. La compagnie a également ajouté que les problèmes de la voiture sont mineurs et qu’ils n’affectent en aucun cas le bon fonctionnement du véhicule.

Selon le Consumer Affairs Officer, Amita Gunesh, le client a effectivement consigné une plainte. Selon les informations reçues, la compagnie en question fera le nécessaire pour le client. « Nous allons veiller à ce que les demandes du client soient satisfaites. La compagnie devait aussi soumettre un rapport au client concernant les changements qui ont été effectués sur le véhicule. La question ne se pose pas quant aux défauts mineurs. Si à l’origine même la voiture n’était pas convenable la compagnie avait alors le devoir de changer le véhicule. Je vais parler aux officiers de la Consumer Affairs Unit pour qu’une solution soit trouvée pour le problème du client », a fait ressortir Amita Gunesh.

 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !