Live News

«L’interdiction du port du Tika s’applique à tous les employés», précise la représentante de l’hôtel The Residence 

«L’interdiction du port du Tika s’applique à tous les employés, non seulement à ceux travaillant en cuisine ! Et, cela depuis septembre 2013». C’est du moins  qu’a précisé la Corporate HR Manager de l’hôtel The Residence à l’Employment Relations Tribunal (ERT) ce mercredi 14 novembre. 

La représentante de l’établissement hôtelier a fait comprendre que « les employés sont au courant des amendements apportés au Dress Code depuis 2013. Si l’interdiction du « Tika » était adressée uniquement aux employés de la cuisine, ajoute-t-elle, l'établissement a ensuite décidé de l'étendre à tous les employés pour que les employés soient tous sur le même pied d’égalité. 

La Corporate HR Manager a aussi souligné qu’il est interdit, entre autres, d’afficher ses tatouages ou encore de colorer ses cheveux. L’établissement exige un maquillage simple, voire naturel. Ce qui démontre l’élégance du personnel, explique-t-elle. 

La représentante de l’hôtel a aussi affirmé que les règlements sont affichés et que tous les employés ont été informés de ce changement. Elle a aussi été contre-interrogée par la poursuite qui avance qu’il n’y a rien de formel qui stipule que le «tika» est interdit. Ce que réfute la direction. «Est-ce que ce règlement affecte votre chiffre d’affaires… ? », a questionné le président de l’ERT. « Non ! », devait répondre la représentante de l’hôtel. 

L’affaire reprendra le 3 décembre prochain.