Economie

À l’intention des petits entrepreneurs: MCB MicroFinance facilite l’accès au crédit

Le Groupe MCB a lancé, cette semaine, une filiale dédiée à la microfinance, MCB MicroFinance Ltd, qui offrira aux micro-entrepreneurs des prêts sans garantie, allant de Rs 20 000 à Rs 600 000, pour le développement de leurs activités. Cette initiative – une première dans le paysage financier mauricien – vise à faciliter l’expansion de leurs activités. MCB MicroFinance proposera deux types de prêts:

  • Le Micro Loan Working Capital destiné au financement des besoins en fonds de roulement tels que les matières premières ou les stocks. Ce prêt est remboursable sur une période allant de 6 à 18 mois.
  • Le Micro Loan Investment pour l’investissement dans le développement du business. Le délai de remboursement s'étend jusqu’à quatre ans.

Pour être éligibles, les entrepreneurs (tous secteurs confondus) doivent avoir été en activité depuis au moins un an, avoir un Business Registration Number (BRN) et brasser un chiffre d’affaires ne dépassant pas Rs 2 millions annuellement. Un entrepreneur désirant bénéficier d’un Micro Loan doit contacter MCB MicroFinance en appelant le 203 2744 ou visiter la succursale de Belle-Rose (en face de Pepsi). Un Relationship Officer lui apportera des informations complémentaires et l’aidera à compléter son application. Les documents requis sont la Business Registration Card, la carte d’identité, une preuve d’adresse et le numéro de compte bancaire (si applicable). Le Relationship Officer organisera ensuite une visite sur site de l’activité à être financée afin de mieux la comprendre et de déterminer la capacité de remboursement de l’entrepreneur.  


   

Yasiirah Allykhan boursière de la MCB Foundation

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"21717","attributes":{"class":"media-image wp-image-36483","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"250","height":"300","alt":"Yasiirah Allykhan"}}]] Yasiirah Allykhan

 

Yasiirah Allykhan, ancienne élève du Queen Elizabeth College, a reçu la bourse d’études 2016 de la MCB Foundation. Elle effectuera un « Bachelor of Commerce in Economics and Finance » à l’université de Melbourne, Australie. Elle envisage une carrière dans la finance. « Avec le taux de chômage montant en flèche chez les jeunes, la finance est un des rares secteurs qui n'est pas encore complètement saturé. C'est donc un choix d’études pragmatique », explique Yasiirah.