Live News

L’importation de bétails de Rodrigues sera à nouveau autorisée

Maneesh Gobin, entouré de quelques planteurs de Rodrigues.

Les éleveurs rodriguais pourront à nouveau exporter leurs bétails vers Maurice. C’est l’un des retombés de la mission du ministre de l’Agro-industrie, Maneesh Gobin, à Rodrigues.

L’annonce a été faite par le ministre à l’issue d’une visite de deux jours dans la petite île. Il a rappelé que depuis mars 2021, Rodrigues a été à nouveau frappé par l’épidémie de fièvre aphteuse (Foot & Mouth Disease). Cela a affecté une partie du cheptel de Rodrigues, notamment des bovins, des petits ruminants ainsi que des cochons. Un exercice de vaccination du cheptel avait été entrepris et depuis, seuls deux contingents de bétails de Rodrigues ont été autorisés à venir à Maurice. 

Dans un premier temps, le ministre Maneesh Gobin a annoncé une dose de rappel (3ème dose) pour tous les animaux concernés. « Nous avons enclenché les procédures d’acquisition. Dès réception des doses, nous allons les acheminer vers Rodrigues. Et si nécessaire, nous fournirons une assistance aux autorités rodriguaises pour l’exercice de vaccination », a-t-il promis. 

Dans la foulée, le ministre a fait savoir que l’exportation de bétails de Rodrigues vers Maurice sera à nouveau autorisée. Il a fait savoir que le navire « Black Rhino » devrait entreprendre deux trajets entre les deux îles les 17 et 26 avril. « Nous allons tout faire pour que des animaux de Rodrigues puissent être embarqués pour Maurice », a-t-il dit. 

Le ministre précise néanmoins que des conditions seront attachées à cela. « D’une part, seule la Mauritius Meat Authority sera autorisée à importer ces animaux de Rodrigues. Et d’autre part, des échantillons de sang devront être au préalable analysés avant de permettre toute embarcation », a-t-il souligné. 

Sur le long terme, afin d’éviter toute résurgence de cas de fièvre aphteuse à Rodrigues, Maneesh Gobin a indiqué qu’un protocole devra être mis en place. 

Planteurs

Pour la communauté des planteurs, cette fois, le ministre de l’Agro-industrie a annoncé que le Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) et le Small Farmers Welfare Fund (SFWF) opéreront bientôt une antenne à Rodrigues. 

Maneesh Gobin indique qu’il a constaté, après des discussions avec des planteurs de Rodrigues, que ces derniers font face aux mêmes problèmes que ceux de Maurice. Il a cité les effets du changement climatique, la qualité des semences disponibles, la pénurie des intrants sur le marché mondial, entre autres. 

D’où la nécessité, selon lui, d’avoir des solutions communes pour des problèmes communs, à travers notamment une politique agricole commune. « Concrètement, nous devons partager nos connaissances entre nos deux îles. C’est pourquoi il est important d’ouvrir une antenne du FAREI à Rodrigues. La décision a déjà été prise, il nous faut seulement trouver un endroit où les chercheurs du FAREI pourront opérer », avance-t-il.

Maneesh Gobin est d’avis qu’il sera aussi nécessaire pour le Small Farmers Welfare Fund d’être présent à Rodrigues. Cela, afin que les nombreux plans d’aide proposés par le gouvernement aux planteurs ainsi qu’aux éleveurs à Maurice soient également accessibles à ceux de Rodrigues. 

À noter qu’il s’agit de la première visite ministérielle à Rodrigues depuis les élections régionales tenues dans l’île en février dernier. C’est aussi la première visite de Maneesh Gobin en tant que ministre de l’Agro-industrie depuis les élections de 2019. Il est rentré au pays jeudi en début de soirée. 
 

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !