Live News

«Lift» donné à une collégienne : un policier accusé d’attouchements sexuels

Un jeune policier de 26 ans, affecté dans un poste de police de Port-Louis, se retrouve dans de beaux draps. S’il s’est montré généreux en offrant un lift à une adolescente âgée de 14 ans, voilà qu’il s’est attiré des ennuis après que la jeune fille a formulé des graves allégations à son encontre. 

La mineure, qui fréquente un collège des Plaines-Wilhems, relate que, dans l’après-midi du 31 janvier, après les heures de classe, vers 14 h 30, elle a obtenu un lift du policier, qui habite le même village qu’elle dans l’est de l’île. 

Une fois à bord de la voiture, le conducteur a pris la direction du centre commercial Kendra à St.-Pierre, où le policier avait garé sa voiture personnelle. La collégienne a pris place à côté du conducteur. Une fois dans l’aire de stationnement du centre commercial, la mineure explique, dans sa plainte à la police, que l’homme a accompli des attouchements sexuels sur sa personne. « Il m’a aussi fait un suçon dans le cou », relate la plaignante. 

Celle-ci précise qu’au moment des faits, elle s’est sentie humiliée et a demandé au policier de la déposer chez elle. C’est ce jeudi que la mineure, en présence de sa mère, a consigné une plainte au poste de police de St.-Pierre, dans laquelle elle a mis en cause le policier, qui compte six années de service au sein de la force policière.

Dans ce même registre d’affaires de mœurs, toujours ce jeudi, une adolescente âgée de 17 ans est venue dénoncer son petit ami âgé de 16 ans. 

En présence de sa mère, la jeune fille a relaté aux policiers affectés au poste de police de Montagne-Blanche que, depuis le mois de juin 2019, elle entretient une liaison amoureuse avec l’adolescent. Entre juillet et novembre, ils ont eu des rapports sexuels au domicile du jeune homme, dans un village de l’Est. à la suite de ces rapports sexuels,  après avoir effectué un test de grosesse, la mineure a découvert qu’elle était enceinte. Son petit ami est maintenant dans le collimateur de la police et une enquête suit son cours.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !