Live News

Licenciement «injustifié» : viré pour avoir demandé des heures sup, il réclame justice

Un employé renvoyé a droit à trois mois de salaire par année de service.

Clarel C., de Bel-Air-Rivière-Sèche, a travaillé comme chauffeur pendant huit ans dans une compagnie. Il a été mis à la porte en mars. « J’ai reçu ma lettre de démission tout juste après avoir réclamé mes heures supplémentaires. Ce n’est pas une raison valable. Ce n’est pas la première fois que je réclame mon dû. Depuis 2018, il y a des problèmes dans cette compagnie. »

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le Défi Quotidien de ce mercredi 16 septembre.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !