Actualités

L’Icac gèle les biens de l’amie de Navind Kistnah

Icac

L’Independent Commission Against Corruption (Icac) passe à la vitesse supérieure. Elle a demandé un Attachment Order contre Anisha Dajee le 15 février dernier et l’a obtenu au début du mois de mars.

Cette dernière est inquiétée pour être la petite amie de celui qui a importé 157 kilos d’héroïne d’une valeur de Rs 2,4 milliards en mars 2017. L’ICAC a ainsi mis des ‘attachment orders’ sur ses comptes auprès de la Mauritius Commercial Bank (MCB), la State Bank of Mauritius (SBM), et la State Bank of India (SBI).

Cette saisie concerne également l’argent que possèdent Amrita Sohorye, la mère d’Anisha Dajee et la fille mineure de cette dernière. Une maison de la NHDC située à Cottage et les meubles se trouvant au sein de cette maison sont également concernés aussi bien qu’une voiture reconditionnée de la marque Suzuki Swift. 

Le lundi 23 juillet de l’année dernière, elle avait reçu la visite de plusieurs officiers de l’Icac. Les enquêteurs étaient surpris de voir les meubles de sa maison à Cottage. Elle est soupçonnée d’avoir réquisitionné la somme de Rs 300 000 du caïd Peroomal Veeren. Elle a indiqué aux enquêteurs de l’ICAC que c’est son époux qui travaillait à Dubaï qui lui a donné de l’argent pour acheter sa voiture et les meubles. Navind Kistnah fréquentait son salon de coiffure à Triolet. Elle est également soupçonnée d’être celle qui communiquait avec Kistnah sous le nom de code d’Anita.