Live News

L’Icac cherche à établir comment : Swaley Kasenally a obtenu des documents confidentiels

L’enquête de l’Icac sur l’affaire St-Louis devra établir comment l’ancien ministre Swaley Kasenally a pu se procurer des documents hautement confidentiels, parmi des procès-verbaux de réunions du conseil d’administration du Central Electricity Board (CEB). Ces documents circulaient dans le milieu très restreint des membres du Board.   

Swaley Kasenally devra aussi s’expliquer au Réduit Triangle sur les documents qu’il a envoyés à un préposé de la firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor (BWSC), concernant la mise en œuvre du projet d’installation des turbines à la centrale thermique St-Louis. Il devra expliquer comment les documents ont atterri au Danemark avant même le lancement de l’exercice d’appel d’offres.

Le vendredi 22 janvier, l’ancien ministre de l’Énergie a été interrogé «under warning » dans le cadre de l’enquête concernant cette affaire. L’Icac a perquisitionné son domicile et a saisi des documents. Les limiers vont tenter d’identifier les hauts cadres ou même les membres du conseil d’administration du CEB qui ont fuité ces documents hautement confidentiels.

À ce stade de l’enquête, seuls deux hauts cadres du CEB ont été entendus par la commission anti-corruption. Il s’agit de l’ex-directeur général par intérim, Shamsheer Mukoond, et Sunil Chawdharry, l’actuel Head of Supply.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !