Live News

Liberté de la presse : Maurice perd deux places au classement

Reporters Sans Frontières (RSF) a publié, ce jeudi 18 avril, son classement 2019 de la liberté de la presse dans le monde. Maurice perd deux places en comparaison au classement établi l’an dernier. L'île Maurice est désormais positionnée à la 58e place sur 180 pays. 

Dans ses commentaires, RSF a indiqué que « bien que considéré comme l'un des pays africains modèles en matière de respect des droits de l'homme et de la démocratie, les journalistes peuvent être condamnés à des peines d'emprisonnement pour atteinte à l'ordre public ». 

RSF évoque notamment les modifications apportées en 2018 à l'Information and Communication Technologies Authority (ICTA). Ces modifications ont, selon RSF, « ont considérablement renforcé l'arsenal législatif, prévoyant des peines d'emprisonnement pour ceux qui publient des contenus susceptibles de causer "des inconvénients, de la détresse ou de l'anxiété ».

« L'environnement dans lequel évoluent les médias n'est pas hostile, mais les reportages sur le tourisme, la corruption, les diverses communautés du pays ou la radicalisation religieuse sont difficiles à couvrir, voire totalement hors limites », a aussi souligné Reporters Sans Frontières.

La Norvège arrive en tête de ce classement devant la Finlande. La Namibie, 23ème mondial, est le premier pays africain du classement. 

Cliquez sur le lien suivant pour consulter le classement 2019 de RSF : https://rsf.org/en/ranking#

Ruth Rajaysur/Stéphanie Momplé
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more