Live News

Liaisons interdites : À 90 ans, elle défie sa famille et quitte sa maison par amour

Amour

Une ancienne fonctionnaire domiciliée dans les basses Plaines-Wilhems, âgêe de 90 ans, a préféré quitter le confort de sa maison familiale pour aller vivre avec son petit copain dans une bicoque en tôle. Cette séparation est survenue aux termes de divergences et des heurts sévères entre les deux fils de la nonagénaire et le petit copain, lui aussi âgé de 90 ans. Zoom sur ce feuilleton dont le dernier chapitre n’a pas encore été écrit.

La police est en présence de plaintes venant de diverses parties concernées par cette histoire d'amour hors du commun. La Sécurité sociale a également été sollicitée et a multiplié les initiatives de conciliation, mais en vain. Les enfants souhaitent le retour de leur mère à la maison, mais sans son copain. Ils ont des raisons de penser que celui-ci est « uniquement là pour profiter de leur mère et pour la dépouiller. »

Comment Jack a-t-il fait son entrée dans la maison de Francesca et s’y est installé?

Selon ses dires, Francesca s’est retrouvée, à la mort de son deuxième mari, seule dans sa grande maison. Pour sa sécurité, deux de ses fils ont décidé de louer les services d’une dame de compagnie. On ne voulait pas qu’elle dorme seule la nuit. Toutefois, Francesca, bien déterminée à emmener Frank son copain à la maison, a élaboré un plan machiavélique pour faire aboutir son projet. C’est ainsi qu’elle s’est débarrassée de la dame mise à son service, l’accusant de vol.

Très rapidement, ses fils trouvent une remplaçante, qui subit le même sort que la première. Une troisième a préféré partir d'elle-même.

Alors que ses fils étaient désorientés, Francesca passe au deuxième acte.

« J’ai trouvé une personne pour passer la nuit avec moi », a-t-elle annoncé à ses deux fils.

Un grand soulagement se lit aussitôt sur le visage des deux garçons.

Qui est-ce ? demandent-ils de concert.

  • Il s’agit d’un membre de mon club de troisième âge.

Et comment se nomme cette personne ?

  • C’est un homme. Il s’appelle Frank. Il dormira dans le garage. Il est impuissant, s’empressera de préciser Francesca. Notons que le sexe n’est pas un sujet tabou au sein de la famille.

Les deux fils n’en croyaient pas leurs oreilles et, placés devant le fait accompli, ils n’ont émis aucune objection.

Le pot-aux-roses

Amour

C’est après que les enfants découvriront ce qui se tramait dans leurs dos. Francesca et Jack partageaient le même lit et Jack faisait avaler chaque nuit à Francesca, une cannette de boisson énergisante comme « stimulant ». Toutefois, pour les garçons, il s’agissait d’un « produit dangereux » du fait que Francesca souffrait d’hypertension. Une consommation régulière de cette boisson ne pourrait que lui être fatale. Ce qui a valu à Jack une sévère réprimande de la part de Claude, le cadet.

Les garçons se montraient alors de plus en plus attentifs à ce qui se passait chez leur mère. Ils ne tarderont pas à comprendre que cette dernière était tombée follement amoureuse de Frank.

Ce sentiment était-il partagé ? Ils émettent des doutes à ce sujet et concluent à tort ou à raison que Jack n’était qu’un « ignoble profiteur qui était logé, blanchi, nourri aux frais de la princesse et qui nageait en plein bonheur. Il passait le plus clair de son temps devant le petit écran, ce qui représentait une autre source de problème. »

En effet, comme Jack est dur d’oreille, il fallait toujours qu’il augmente le volume de l’appareil. Il demeurait aussi sourd — dans le sens propre du terme — aux appels de la famille d’à côté pour baisser le son.
Finalement, n’en pouvant plus, Claude s'était résolu de faire entendre raison à Jack et lui faire comprendre qu’il représentait une véritable nuisance. À pas de charge, les yeux lançant des éclairs, Claude entre dans la maison et se dirige tout droit vers Jack qu’il couvre de reproches. Celui-ci a vite compris qu’il était menacé. Il se lève précipitamment tout en prenant la télécommande, mais il trébuche. Jack atterrit en vol plané sur le parquet, heureusement sans se blesser.

Jack ira alors porter plainte à la police pour dire qu’il a été bousculé. Francesca qui l’a accompagné au poste a, quant à elle, évoqué une  « agression physique. » Ce qui a valu à Claude une convocation pour donner sa version des faits.

Conditions déplorables

Jack a alors décidé prudemment de quitter la maison. « S’il s’en va, je partirai avec lui », a alors annoncé Francesca. C’est ce qu’elle fit.

Quelque temps après ce départ, vers le début de l’année, les enfants auront le choc de leur vie en constatant les conditions déplorables dans lesquelles vit leur mère. Il s’agit d’une bicoque en tôle de deux pièces, sans eau chaude, ni téléviseur et dépourvue de connexion à l’Internet. Cependant, l’argent ne manquait pas pour la nourriture.

Les enfants avaient des raisons de penser que leur mère continuait à entretenir Frank. Ils ont multiplié les efforts pour la persuader à rentrer chez elle. Francesca a réagi en portant plainte pour « harcèlement » contre eux à la police. Les enfants ont riposté en s’adressant à la Sécurité sociale, soit à la branche s’occupant du bien-être des personnes âgées. Les proposés ont opté pour la « médiation. »

Il fait dire que ce feuilleton met également aux prises deux clans au sein de cette famille de la haute bourgeoisie. Un premier, composé essentiellement de deux fils, n'est pas prêt à accepter que la mère ait préféré, à son âge, de tourner le dos à ses enfants et petits-enfants pour vivre avec un homme qui, selon eux, ne serait pas digne de confiance.

L’autre clan, lui, n’y voit aucun mal à ce Francesca décide de se mettre avec un homme. « On peut tomber amoureux à tout âge », dit-il.

Pour Jack et Francesca, l’aventure continue et il semble que les conditions  de  vie du couple  se soient améliorées avec un changement de domicile.

Ils sont actuellement logés chez un proche de Jack et c’est Francesca qui veille à ce qu’il ne leur manque de rien.

Les enfants de Francesca gardent l’espoir que leur mère finira par retourner chez elle afin qu’ils puissent continuer à veiller sur elle, comme ils l’ont toujours fait. Ils ont obtenu des autorités un ordre interdisant à Jack de retourner dans la maison de Francesca.

Épilogue

C’est ce qui a amené Frank à proposer à Francesca de vendre sa maison et de remettre la moitié de la recette de la vente à ses héritiers.

Où en sont les choses actuellement ? C'est que personne ne semble vouloir céder et enterrer la hache de guerre. Comment les choses vont-elles évoluer ? Pour le savoir, il faudra attendre la suite de cette folle histoire d’amour interdit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !