Xplik ou K

À l’hôpital Victoria, Candos : pigeons et cafards dans une salle d’hôpital

À l’hôpital Victoria, Candos Des pigeons se baladent librement dans la salle de l’hôpital. Les placards inutilisables et infestées de cafards

«Depuis le jour de son admission, nous avons remarqué la présence de pigeons dans la salle des patients. Dans un premier temps, nous avions pensé que les oiseaux finiront par partir », indique Marie G., habitant Les Salines à Cassis. Finalement, elle a compris que les pigeons ont élu domicile dans cette salle.

Cela fait déjà plus de huit jours depuis qu’un membre de la famille de Marie est hospitalisé à l’hôpital Victoria, à Candos. Après une lourde chute le dimanche 7 juillet, la patiente a eu les côtes fracturées. Or, il semblerait que ces pigeons ont élu domicile dans cette salle orthopédique de l’hôpital, dit-elle.

Cette dernière déplore le manque d’hygiène dans la salle. « C’est déplorable. Cette salle accueille principalement des patients âgés, mais les pigeons ont envahi les lieux. Lorsque ces oiseaux voient de la nourriture, ils veulent attaquer les patients et même les visiteurs. Pire encore, les petits placards pour garder les affaires personnelles des patients sont infestés de cafards », indique Marie.

« Les pigeons sont porteurs de nombreuses maladies, je ne comprends pas comment ces oiseaux peuvent être tolérés à élire résidence dans la salle des patients de l’hôpital. Nous avons fait la remarque aux infirmiers et l’un d’eux nous a simplement lancé cette phrase : ‘taler zot pou ale’». Réponse que Marie juge inadmissible.

Offusquée par cette situation, Marie a contacté la rédaction qui lui a conseillé de consigner une plainte au surintendant de l’hôpital concerné. Ce cas a aussi été référé à l’attaché de presse du ministère de la Santé.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective