Actualités

À l’hôpital de Rose-Belle : une enquête sur un cas allégué de maltraitance 

Le patient gisant au sol alors qu’un membre du personnel hospitalier essaie de lui venir en aide.

La vidéo a suscité de nombreux commentaires sur le réseau social Facebook. Il s’agit de celle d’un homme habillé d’une blouse blanche essayant de soulever un patient. Selon un témoin de la scène, il aurait été « frappé » par ce membre du personnel soignant. Averti de cela, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, nous a affirmé qu’une enquête a été initiée à ce propos.

« Se enn dimoun malad. Bizin enn lot dimoun vinn donn enn koud min », lance une voix féminine à l’attention d’un préposé d’un établissement hospitalier. En réponse à l’interpellation de la dame, l’homme à la blouse blanche lui rétorque « mo p amenn li dan lasal non ». Cette scène se serait déroulé il y a quelques jours de cela à l’hôpital Jawaharlal Nehru, selon l’auteur de la vidéo. La voix féminine allègue même que l’employé de l’établissement aurait frappé le patient qui saignait. On peut en effet remarquer des traces de sang sur le sol dans le sillage du vieil homme qui aurait été traîné. 

Selon la voix féminine, le patient aurait été frappé. « Monn trouv avek mo de lizie », lui a-t-elle lancé. Dans la vidéo on peut aussi l’entendre dire que le patient avait une aiguille ou une seringue dans la main et eu égard à son état, il n’était pas conscient de ce qui se passait. La dame a balancé à l’homme à la blouse blanche « mo pou al raport ou ». Cette vidéo a suscité divers commentaires sur la Toile. Outre l’indignation, il y a une question qui revient, pourquoi l’auteur de la vidéo s’est-il contenté de filmer la scène au lieu d’apporter son aide.

Informé de cette situation, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, nous a affirmé qu’une enquête a été initiée pour faire la lumière sur cette affaire. « Une enquête a été initiée pour savoir ce qui s’est réellement passé. Le ministère a même pris contact avec la personne qui a été témoin de la scène. Elle a décidé de venir témoigner. Et à la lumière de son témoignage et l’enquête en cours nous allons venir avec nos conclusions ». Des sanctions ne sont ainsi pas à écarter s’il s’avère que le patient a été malmené par un membre du personnel de l’établissement concerné.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !