Live News

L’extension des heures d’opération des tavernes envisagée

Tavernes Photo d'iilustration

Une extension des heures d’opération des tavernes est à l’étude au niveau du ministère des Administrations régionales. L’avis des mairies et des conseils de district a été sollicité.

Les heures d’ouverture des tavernes font l’objet de consultations au niveau du ministère des Administrations régionales. Celui-ci recherche l’avis, les commentaires et les suggestions des collectivités locales sur une possibilité d’extension des heures d’opération. Actuellement, les tavernes opèrent à partir d’une licence de Retailer of liquor and alcoholic products (on & off). C’est-à-dire que les détenteurs du permis sont autorisés à vendre des boissons alcoolisées sur place ou à emporter.

C’est la Mauritius Revenue Authority qui est chargée de délivrer cette licence, laquelle est régie par l’Excise Act. Selon le First Schedule (Regulations 2, 27 & 28) de cette loi, les tavernes peuvent opérer à des heures spécifiques : de 16 heures à 19 heures du lundi au samedi, soit trois heures par jour. Alors que les dimanches et les jours fériés, les tavernes peuvent opérer de 10 heures à midi, soit pendant deux heures. Ce qui revient à un maximum de 20 heures par semaine.

Des suggestions ont été faites pour que les heures d’opérations soient alignées à celles des détenteurs de permis Retailer of liquor and alcoholic products (off) qui, eux, disposent de 87 heures d’opération par semaine (voir détails plus loin). Il s’agit des boutiques ou autres commerces vendant des boissons alcoolisées qui ne peuvent être consommées sur place.

Raj Appadoo, porte-parole de l’association des tavernes, pour sa part, n’en demande pas autant. Dans une déclaration à nos journalistes, il réclame quatre heures d’ouvertures additionnelles par jour. « Nous demandons que les tavernes puissent commencer leurs opérations dès 14 heures, au lieu de 16 heures, pour les terminer à 21 heures, contre 19 heures actuellement », demande-t-il.

Notre interlocuteur avance que, pour qu’une taverne puisse opérer, il faut au minimum quatre personnes. « Il faut compter un barman, un cuisinier, - car par définition, une taverne est un endroit où il faut aussi préparer des gadjak -, un serveur et un cleaner », explique-t-il. Toutefois, avec l’avènement du salaire minimum, Raj Appadoo affirme que de nombreuses tavernes ont été contraintes de mettre la clé sous le paillasson.

Selon lui, il est difficile d’assurer un salaire décent aux employés avec seulement 20 heures d’opération autorisées par semaine. « Ler fer linvanter, zot perdi ! Sans compter qu’ils doivent s’acquitter d’un Trade Fee annuel de Rs 5 000 auprès de la mairie ou du conseil de district et régler les frais d’une licence de Rs 8 500 à la MRA chaque année », souligne Raj Appadoo.

Lieu de rencontre

Selon lui, le nombre de tavernes a diminué considérablement au fil des années et elles seraient environ une centaine seulement toujours en opération à travers le pays. « Il y a de nombreuses tavernes qui font vivre des familles. C’est pourquoi leurs propriétaires persistent dans cette voie, malgré les contraintes », souligne-t-il.  

De plus, la présence des tavernes serait importante, selon Raj Appadoo, car il s’agit d’un lieu de rencontre. « C’est l’endroit où se donnent rendez-vous des collègues après les heures de travail pour un verre. C’est le cas aussi entre voisins ou des proches, après le dîner, pour ne pas déranger les membres de la famille à la maison. On parle de foot, du dernier film à l’écran et bien d’autres sujets encore. C’est faux de dire que les tavernes sont sources de bagarres et autres problèmes », dit-il, tout en indiquant que la fermeture définitive des tavernes à Maurice marquera la fin d’une histoire.

En sus des tavernes, il existe d’autres catégories de licence qui permettent la vente et/ou la consommation de boissons alcoolisées.

  • Commerce : De 8 heures à 21 heures du lundi au vendredi, de 8 heures à 20 heures les samedis et de 8 heures à 18 heures les dimanches et les jours fériés.
  • Restaurant : Tous les jours de 8 heures à minuit.
  • Club privé : De 16 heures à 22 heures du lundi au vendredi, de 10 heures à 22 heures les samedis, les dimanches et les jours fériés.
  • Boîte de nuit : De 21 heures à 2 heures du matin du lundi au samedi, de 9 heures à 3 heures du matin les dimanches et les jours fériés.
  • Casino et maisons de jeu : De 19 heures à 5 heures du matin du lundi au samedi et de midi à 5 heures du matin les dimanches et les jours fériés.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation