Live News

L'ex-policier Pulchérie : «Je suis fier d'avoir été le chauffeur du pape»

Il n’oublie pas de se souvenir. Il se souvient pour ne jamais oublier… Un brin nostalgique mais rempli de fierté, Alain Pulchérie, un ex-policier, raconte comment il avait véhiculé le pape Jean-Paul II. C'était lors de la visite du Saint-Père en octobre 1989.

Et de deux ! Dans 17 jours, soit le 9 septembre prochain, Maurice accueillera le pape François. C’est la seconde fois que le pays reçoit la visite d’un souverain pontife. L’on se souvient que le 14 octobre 1989, le pays avait accueilli le pape Jean-Paul II pendant trois jours. 

Lors de sa visite, le Saint-Père s’était déplacé à bord de deux papamobiles. La première, son propre véhicule, transporté d’Italie. L’autre, une Land Rover de 3500 cc, fabriquée et réaménagée à Maurice. Cette voiture, qui date de trois décennies, est stationnée depuis deux ans dans la cour de l’église Notre-Dame-du-Refuge à New-Grove.

pape-defimedia
Alain Pulchérie a retrouvé la papamobile après 30 ans

Qui sont ceux qui ont servi de chauffeurs à Jean-Paul II ? Deux Mauriciens bien évidemment ! Evarist Pierre Louis et Alain Pulchérie. Nous avons rencontré ce dernier, un ex-policier à la retraite, père de famille et veuf, âgé de 70 ans, qui vit seul à Pointe-aux-Sables. 

Il confie : «La visite du pape Jean-Paul II, c’est l’évènement qui a marqué toute ma carrière dans la force policière. J’ai été non seulement son chauffeur mais aussi celui du Cardinal Jean-Margéot qui se trouvait juste dans la cabine à côté du Saint-Père.»  Des VVIP, il en a transportésdans sa vie mais c’était la première fois qu’il avait, dit-il, une mission d’une telle envergure.

pape-defimedia
Le pape Jean-Paul II à sa descente d'avion à Plaisance en 1989

Alain Pulchérie devait récupérer le Saint-Père à Camp-Chapelon avant de le conduire à Marie-Reine-de-La Paix pour la messe. «C’était une joie immense», se remémore cet ancien membre de la SSU. Ensuite,il a aussi eu l’honneur de conduire le pape au Thabor lors du dernier jour de sa visite à Maurice. Cette-fois ci, c’était à bord de la papamobile romaine. 

Il ajoute : «Avant son départ, le pape m’a offert une médaille et un chapelet. Des cadeaux que je garde précieusement depuis 30 ans. Je vis encore l’émotion que j’ai ressentie au moment où le pape m’a serré les mains. C’était un homme très simple. Il mérite son titre de pape.»

pape-defimedia
Le pape Jean-Paul II à Plaisance

Alain Pulchérie ajoute aussi que depuis la visite du pape en 1989, il n’a jamais revu la papamobile. «Je regrette son état actuel.» Si cette fois, il n’aura pas la chance de véhiculer le pape François, il précise qu’il sera présent dans la foule pour la messe à Marie-Reine-de-la-Paix. Qu’il pleuve, qu’il tonne ou qu’il vente !

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor